ECONOMIE

7 employés sur 10 sont des permanents en 2021

Selon l’Ansd, il convient tout de même de noter un recours assez important à des saisonniers dans les activités d’enseignement (44,6%), de fabrication (42,0%), de soutien de bureau (41,2%), ainsi que dans les industries extractives (35,2%).
 
Selon la  même source, la répartition du nombre d’employés permanents suivant la catégorie socioprofessionnelle, en 2021, laisse apparaitre une prédominance des ouvriers (48,9%) dans le secteur moderne hors administration publique. Ils sont suivis des techniciens, agents de maitrise et ouvriers qualifiés qui représentent 33,9% des permanents. Les techniciens supérieurs et cadres moyens ainsi que les cadres supérieurs sont les moins représentés avec des proportions respectives de 9,7% et de 7,5%.
 
 
L’analyse suivant le secteur d’activités montre également une prépondérance des ouvriers dans tous les sous-secteurs de l’industrie hormis ceux de l’ « électricité et gaz » et de l’ « eau, assainissement et traitement des déchets », où il est noté une prédominance des « techniciens, agents de maîtrise et ouvriers qualifiés » avec des proportions respectives de 49,3% et 47,6%.

Par ailleurs, près de sept employés sur dix, dans la construction (68,8%), en 2021, sont des ouvriers. De même, dans le secteur du commerce, 46,1% des permanents sont de cette catégorie socioprofessionnelle.  
 
L’analyse de la répartition du nombre d’employés permanents dans le secteur moderne hors administration publique selon le sexe révèle une prédominance des hommes en 2021 avec une proportion de 74,5%. De même, suivant le type d’activité, il est noté une prédominance de ceux-ci dans l’effectif permanent de la quasi-totalité des branches d’activités. Il convient tout de même de signaler un recours, assez important, aux femmes dans le secteur des services, en particulier dans l’enseignement (47,9%), les activités pour la santé humaine et l’action sociale (45,1%), et les activités financières et d’assurance (44,2%).

Adou Faye 
 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page