A LA UNE

A la CAN féminine, le Sénégal va aussi miser sur la complicité du trio de Bourges

Dakar, 29 avr (APS) – L’équipe féminine du Sénégal qualifiée à la CAN 2022 prévue au Maroc revient dans cette compétition continentale après dix ans de traversée de désert, avec, dans ses rangs, un trio de joueuses évoluant au Bourges Foot 18, en Régional féminin (D5).

 

Après avoir pris part aux éliminatoires, la capitaine et milieu de terrain, Safiétou Sagna, la défenseure Meta Camara et la buteuse Nguénar Ndiaye seront de précieux atouts entre les mains de Mame Moussa Cissé, le sélectionneur national.

 

En plus de leurs qualités individuelles, le technicien pourra compter sur la complicité de ces sociétaires de Bourges qui ont joué toute une saison ensemble.


Meta Camara, auteure d’une excellente saison 2020-2021 avec l’Union sportive des Parcelles Assainies (USPA), porte les couleurs rouge et blanc du Bourges Foot 18 depuis le début de la saison.

 

L’internationale sénégalaise de 23 ans a participé au succès en deuxième division du championnat national de son ancien club, l’USPA. Elle compte plusieurs titres nationaux, en plus d’être championne du tournoi de l’Union des fédérations ouest-africaines, en février 2020. 

 

Avant de signer en France, Nguénar Ndiaye a été la meilleure buteuse du tournoi de qualification à la Ligue africaine des champions qu’elle a joué sous les couleurs de Dakar Sacré Coeur, à Mindelo, au Cap-Vert, en juillet dernier.

 

Meilleure buteuse de ce tournoi avec quatre réalisations en trois rencontres, elle a entamé les éliminatoires sur les mêmes bases en marquant un triplé contre le Liberia (6-0), au stade Lat-Dior de Thiès, et le but de la victoire contre le Mali, sur la même pelouse.

 

Ces deux joueuses auront besoin de l’expérience de Safiétou Sagna, qui a joué la première CAN du Sénégal en 2012, en Guinée Equatoriale.

 

Dans un entretien publié mercredi par le quotidien Record, Mame Moussa Cissé a déclaré que son objectif est de passer au second tour.

 

A la CAN 2012, les Lionnes avaient perdu leurs trois matchs, contre la RD Congo, l’Afrique du Sud (0-1) et la Guinée Equatoriale (0-5).

 

Contrairement aux précédentes éditions, celle de 2022 se jouera avec 12 sélections nationales.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page