A LA UNEACTUALITÉS

Affaire Sonatel: Le juge décerne deux nouveaux mandats de dépôts

Deux mandats de dépôts et un contrôle judiciaire ont été décernés hier par le Doyen des juges  dans le cadre du scandale financier qui éclabousse la Sonatel.

Les nommés Moubarak Mbodj et Bassirou Dioum ont été placés sous mandat de dépôt.

Une dame nommée Mame Coumba Gaye Ba a été inculpée et placée sous contrôle judiciaire.

La veillle, Pape Ciré Sall, qui avait fourni de faux Ninea à Ramatoulaye Sy, a été interpellé en même temps que Moubarak Mbodj.

Ce dernier avait établi de faux cachets, lesquels ont permis d’ouvrir plusieurs comptes clients en toc.

L’autre suspect, Makhtar Diouf, a été aussi arrêté.

Pour rappel, une mafia interne manipulait le système de vente de la Sonatel. Le préjudice subi est estimé à plus de plus de 990 millions de Fcfa. Le détournement concerne plusieurs agences de la Sonatel.

Les faits incriminés remontent depuis 2020. Agents commerciaux à la Sonatel,  Ramatoulaye Sy ingénieur et sa collègue Martine Stéphanie Bocandé, présumés cerveau de la mafia, sont placés sous mandat de dépôt.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page