SOCIETE / FAITS DIVERS

Affaire Sweet Beauty : Contre Le Procès, Les Localités D’Oussouye, Mbour, Kolda, Sédhiou Appellent à La Résistance

Sweet Beauty, invalidation candidature Ousmane Sonko en 2024, 3e mandat, les Patriotes se braquent et crient à haute voix que « le Président Ousmane Sonko ne sera pas seul dans ces combats.

Pour sécuriser la candidature de Ousmane Sonko à la Présidentielle de 2024, des coordinations départementales appellent à la résistance. Ainsi, Sédhiou, Mbour, Kolda, Oussouye ont fini de servir de bouclier au leader de Pastef.

A Sédhiou face à la presse dimanche, les 14 communes ont élevé la voix. Pour le député Mouhamed Ayib Daffé, le peuple a choisi la voie du changement avec le signal fort des Législatives de 2022. Mais le régime de Macky Sall, dit-il, qui n’a rien tiré de ce changement, instrumentalise à tout-va la justice. Et tous ces Patriotes sont « décidés à faire face à cette forfaiture au risque et au péril de nos vies ». Oussouye aussi dans les rangs met en garde le Président Macky Sall sur une éventuelle invalidation de la candidature de Ousmane Sonko.

A en croire ces Patriotes, Ousmane Sonko, candidat à la Présidentielle 2024, « c’est aussi l’espoir de la jeunesse sénégalaise. Et que tout acharnement sur lui cesse immédiatement. L’affaire Sweet Beauty ne pourra pas entraver sa candidature en 2024. Sonko restera le candidat de ce peuple et force restera à ce peuple qui a recouvré sa souveraineté ».

Invalidant la candidature de Macky Sall, Les Pastefiens sont « engagés et déterminés à faire face à toute dérive tendant à nuire leur leader Ousmane Sonko ». Même son de cloche à Kolda où les Patriotes ont rassuré leur leader de leur soutien. Aussi prennent-ils à témoins l’opinion publique , la justice, les Khalifes généraux, pour dire que ce combat est loin d’être un combat juridique, « c’est un combat politique et un combat politique se gagne dans la rue ».

Et Mbour de prendre le relais annonçant la candidature de Sonko pour 2024, non sans prendre la précaution de lui servir de bouclier. Les femmes et jeunes de Pastef ont rabroué l’ex procureur avant de  mettre en garde le Président Macky Sall de ne point interdire leurs manifs sur toute l’étendue du pays. Mbour va aussi veiller sur les droits civiques de Ousmane Sonko « pour que ce procès Sweet Beauty n’ait pas lieu.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page