A LA UNEACTUALITÉS

Antony Blinken entamera une tournée africaine pour renforcer les relations diplomatiques

Dans un contexte international marqué par des multiples crises en Ukraine, au Proche-Orient, et en mer Rouge, le Secrétaire d’État américain, Antony Blinken, s’apprête à entamer une mission diplomatique en Afrique, témoignant de l’engagement continu du gouvernement de Joe Biden à élargir son influence en Afrique. (Africanews)

Selon le département d’État, Antony Blinken entamera sa tournée dans quatre pays africains, à savoir le Cap-Vert, la Côte d’Ivoire, le Nigeria et l’Angola, à partir de dimanche.

Les discussions prévues porteront sur des questions cruciales telles que la sécurité régionale, la prévention des conflits, la promotion de la démocratie et le renforcement des échanges commerciaux.

Le Nigeria, en tant que poids lourd régional en Afrique de l’Ouest, revêt une importance particulière, jouant un rôle clé dans les questions de sécurité, notamment celles liées à la violence extrémiste islamique dans le Sahel.

La visite de M. Blinken intervient dans un contexte où les États-Unis surveillent de près les développements sur le continent africain, notamment après les coups d’État au Niger et au Gabon l’année dernière, ainsi que l’escalade des troubles au Soudan et en République démocratique du Congo.

L’ombre d’une compétition d’influence entre les États-Unis et la Chine en Afrique plane également sur la tournée, soulignant l’importance stratégique du continent. L’Angola, en particulier, est devenu un point de mire pour les investissements chinois, ajoutant une dimension géopolitique majeure aux discussions.

Il est à noter que cette mission africaine constitue la troisième initiative à l’étranger pour M. Blinken en cette nouvelle année. Il revient récemment d’une tournée au Moyen-Orient, axée sur la situation à Gaza, et a également participé au Forum économique mondial en Suisse.

Le porte-parole du ministère, Matthew Miller, a souligné que M. Blinken mettra l’accent sur le partenariat de l’administration américaine avec les pays africains, en se concentrant sur des domaines tels que le climat, les investissements économiques, l’alimentation et la santé.

Cette démarche renforce l’engagement des États-Unis à collaborer étroitement avec le continent africain pour relever les défis actuels et promouvoir un avenir prospère et stable.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page