SOCIETE / FAITS DIVERS

Autosuffisance en riz : La Fao et le Département américain de l’agriculture démontent les chiffres brandis par le Sénégal

Non seulement le Sénégal n’a pas été au rendez-vous de l’autosuffisance en riz fixé en 2017, mais le pays reste toujours un grand pays importateur. Pour preuve, les statistiques fournies par le gouvernement du Sénégal ont été mis à nus par la Fao.

Selon les chiffres de l’instance onusienne consultés par L’Observateur, le Sénégal avait importé en 2019 environ 1,5 million de tonnes de riz, soit une augmentation de 15% par rapport à 2018, en raison de la faible offre de riz sur le marché intérieur.

Selon un document du Bureau commercial de Vietnam parcouru par le journal, le Sénégal a importé, en 2019, la quantité de 96 665 tonnes du Vietnam pour 32,6 millions de dollars (environ 18 milliards), soit une hausse de 13 fois en volume par rapport à 2018.

Et les exportations vers le Sénégal, selon les prévisions, devraient continuer leur hausse en 2020 «en raison de la forte demande» cette année. Cela est du au stockage de riz pour parer «à la nouvelle épidémie de coronavirus».

Selon le Département américain de l’griculture, la demande de riz en Afrique en 2020 est estimée à 15,7 millions de tonnes, dont le Sénégal devrait importer 1,3 million de tonnes.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page