SPORTS

Belmadi interdit d’accéder au stade de Bouaké avant Algérie-Angola

La veille de l’entrée en lice de l’Algérie à la CAN 2023, la CAF vient de prendre une décision radicale en interdisant l’accès au stade à Djamel Belmadi, sélectionneur des Fennecs. 

La 34e édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2024) a à peine commencé que la Confédération africaine de football (CAF) s’en prend à l’Algérie, du côté de Bouaké, 350 km au nord d’Abidjan, où le groupe D dans lequel la sélection algérienne a été versée, en compagnie du Burkina Faso, de la Mauritanie et de l’Angola. Cette fois, c’est le sélectionneur national Djamel Belmadi qui est la cible de l’action de la CAF.

En effet, l’Instance footballistique africaine a averti le sélectionneur algérien, Djamel Belmadi qu’il n’a pas le droit d’accéder au Stade la Paix, de Bouaké, où se joueront les matchs du groupe D, sans autorisation de la CAF. Djamel Belmadi voulait probablement inspecter l’enceinte sportive qui accueillera, lundi 15 janvier, la première rencontre des Fennecs dans cette CAN 2024, et ce, face à la sélection de l’Angola.

Belmadi interdit de visiter le stade

Selon le journal basé à Londres Al Arabi Al Jadeed qui dispose d’envoyés spéciaux à Bouaké, le sélectionneur national Djamel Belmadi profite de la proximité du Stade de la Paix avec l’hôtel où la délégation algérienne hébergée pour effectuer des visites d’inspection. Ce qui semble ne pas plaire aux responsables de l’Instance présidée par le Sud-Africain, Patrice Motsepe qui exige une autorisation préalable à toute visite de Djamel Belmadi dans le Stade de la Paix.

En fait, il n’y a que 15 mètres entre l’hôtel des Verts et le Stade de la Paix, les responsables algériens ayant refusé de séjourner à la Cité CAN, construite spécialement pour les sélections participantes à la CAN 2024. La FAF et Djamel Belmadi ont considéré que cette cité ne réunissait pas les meilleures conditions pour un séjour confortable pour Riyad Mahrez et ses coéquipiers.

Pour rappel, l’Algérie a été versée dans le groupe D de cette CAN 2024 et jouera lundi 15 janvier son premier match de cette compétition face à la sélection angolaise. Elle affrontera ensuite, samedi 20 janvier l’équipe du Burkina Faso, avant de croiser le fer avec celle de la Mauritanie, mardi 23 du même mois. L’Algérie est considérée, sur papier, comme favorite de ce groupe D mais les Fennecs savent qu’il ne faut jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué, le souvenir douloureux de la CAN 2022 étant toujours dans la mémoire.

Source: dzballon.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page