A LA UNEACTUALITÉS

Cameroun : les joueurs voulaient boycotter le Sénégal !

Dans une révélation étonnante, Ernest Obama, le porte-parole du président de la Fecafoot Samuel Eto’o, a divulgué des informations pour le moins déroutantes concernant le deuxième match des Lions indomptables du Cameroun face au Sénégal à la CAN 2023 (défaite 3-1), lors de la phase de poules.

Lors d’un entretien accordé dimanche à Info TV, Ernest Obama a ainsi dénoncé une ingérence survenue en pleine CAN. « Quand l’entraîneur prépare une équipe et que, régulièrement, il y a des gens qui appellent pour dire qui doit jouer, il perd son autorité. Quand il y a des influences extérieures, il perd son autorité devant les joueurs”, a débuté le porte-parole. Cette situation a entraîné une fronde au sein du groupe et les joueurs auraient menacé de boycotter le match face aux tenants du titre !

Avant le match face au Sénégal, 26 joueurs ont refusé de jouer parce qu’ils ont su qu’on a imposé un joueur. Ils sont dit qu’ils ne veulent pas jouer parce qu’on a imposé un joueur. Jusqu’à la dernière minute, certains joueurs étaient contre. Avant Cameroun-Sénégal, certains joueurs n’étaient pas bien parce qu’ils étaient contre qu’on impose un joueur. Je vous donne des pistes parce que je veux que les Camerounais savent”, a poursuivi Obama. Si le joueur que certains auraient cherché à imposer n’est pas explicitement mentionné, il est assez évident qu’il s’agit du portier André Onana, qui, après un Mondial déjà entaché de polémiques, a de nouveau fait parler de lui lors du tournoi en Côte d’Ivoire. Cette sortie du clan Eto’o n’est clairement pas anodine et on comprend assez vite, entre les lignes, que c’est le ministère des Sports qui est visé.

Onana imposé ?

Rappelons qu’Onana avait d’abord différé son arrivée à la CAN, loupant la première rencontre de son équipe pour jouer un match de Premier League avec son club de Manchester United. L’ancien gardien de but de l’Inter Milan avait ensuite disputé cette fameuse rencontre face au Sénégal (3-1) où il ne s’était pas montré à son avantage. Suite à cette défaite, il avait été mis sur le banc au profit de Fabrice Ondoa. Le roc d’1 mètre 90 aurait notamment eu une altercation avec Samuel Eto’o, qui est resté évasif à son sujet bien qu’avouant à demi-mot que son comportement n’a pas été adéquat durant le tournoi. De quoi alimenter une nouvelle fois les spéculations autour d’une potentielle (nouvelle) retraite internationale… Quoi qu’il en soit, ces propos risquent de faire couler beaucoup d’encre…

afrik-foot

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page