A LA UNE

CAN féminine : les Lionnes héritent d’un calendrier plutôt favorable

text-align:justify;line-height:normal »>

Dakar, 30 avr (APS) – L’équipe féminine de football du Sénégal, logée dans la poule A de la prochaine Coupe d’Afrique des nations (CAN), en compagnie notamment du pays organisateur, le Maroc, hérite d’un calendrier plutôt favorable avec l’Ouganda au menu pour son premier match dans cette compétition.

Les Lionnes, pour leur entrée en lice le 3 juillet, seront opposées aux Crescent Cranes, qui retrouvent la phase finale de Coupe d’Afrique des nations féminine après 20 ans d’absence.

text-align:justify;line-height:normal »>

Pour sa seule participation à la CAN, l’équipe nationale féminine ougandaise était d’ailleurs qualifiée d’office, en tant que pays organisateur.

text-align:justify;line-height:normal »>

Pour l’édition 2022, l’Ouganda, pour se qualifier, a sorti l’Ethiopie au premier tour des qualifications avant de bénéficier du forfait du Kenya au second tour des éliminatoires.

text-align:justify;line-height:normal »>

Après l’Ouganda, le Sénégal qui retrouve la CAN après 10 ans de traversée du désert, va jouer le Burkina Faso pour son second match de poule, le 5 juillet.

text-align:justify;line-height:normal »>

L’équipe burkinabè va débuter la compétition contre le pays organisateur, le Maroc, qui sera opposé au Sénégal lors de la troisième journée de la poule A, le 8 du même mois.

text-align:justify;line-height:normal »>


font-family: »Times New Roman »,serif;mso-fareast-font-family: »Times New Roman »;

color:#333333;mso-fareast-language:FR »>Le Sénégal a été logé dans une poule ’’ouverte’’, estime l’ancienne capitaine des Lionnes, Seyni Ndir Seck, par ailleurs présidente de la commission du football féminin à la Fédération sénégalaise de football (FSF).

justify;line-height:normal;background:white »>


font-family: »Times New Roman »,serif;mso-fareast-font-family: »Times New Roman »;

color:#333333;mso-fareast-language:FR »>Le premier objectif du Sénégal est de gagner son premier match, dans une poule où il y a le pays organisateur, candidat « aux premières places », a dit Seyni Ndir Seck.

justify;line-height:normal;background:white »>


font-family: »Times New Roman »,serif;mso-fareast-font-family: »Times New Roman »;

color:#333333;mso-fareast-language:FR »>Ce sera contre l’Ouganda qui depuis 2000 n’a pas pris part à cette compétition, a rappelé Seyni Ndir Seck présente à la cérémonie de tirage au sort, vendredi.

text-align:justify;line-height:normal »>


font-family: »Times New Roman »,serif;mso-fareast-font-family: »Times New Roman »;

color:#333333;mso-fareast-language:FR »>Une fois son premier match gagné, « le Sénégal doit pouvoir négocier les suivants », ajoute-t-elle, soulignant que tout le monde peut se qualifier dans le groupe A.

text-align:justify;line-height:normal »>


font-family: »Times New Roman »,serif;mso-fareast-font-family: »Times New Roman »;

color:#333333;mso-fareast-language:FR »>Cette CAN a ceci de particulier qu’au second tour, en plus des deux places qualificatives en quart de finale, les deux meilleures troisièmes peuvent intégrer le top 8.

text-align:justify;line-height:normal »>

 

justify;line-height:normal;background:white »>


font-family: »Times New Roman »,serif;mso-fareast-font-family: »Times New Roman »;

color:#333333;mso-fareast-language:FR »> »C’est un tournoi intéressant » dans lequel « l’objectif premier » va être de passer la phase de groupes, selon l’ancienne capitaine des Lionnes.

Elle a rappelé que le Sénégal avait perdu ses trois premiers matchs de poule en 2012, lors de sa première participation.

text-align:justify;line-height:normal »>


font-family: »Times New Roman »,serif;mso-fareast-font-family: »Times New Roman »;

color:#333333;background:white;mso-fareast-language:FR »>SD/BK 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page