ACTUALITÉSEDUCATIONSPORTS

CHEIKH YABA DIOP IA DE FATICK SUR L’IMPORTANCE DU SPORT SCOLAIRE « nous allons vers une fédération de sport scolaire et de sport universitaire »

L’inspection d’académie de Fatick a organisé ce week-end au stade Massène Sène ses finales régionales scolaires édition 2022 à travers neuf disciplines avec 780 compétiteurs. Ces différentes activités ont permis aux autorités administratives et locales de transmettre aux différentes délégations les vertus de la citoyenneté et d’observer les talents cachés des élèves.

C’est sous un spectacle grandiose que se sont déroulées les finales du sport scolaire de l’académie de Fatick. Les élèves des différentes inspections de l’éducation et de la formation ont rivalisé de talents sous les yeux de Madame Seynabou Gueye gouverneur de région.

« Le sport scolaire occupe une place prioritaire pour le ministère de l’éducation nationale. Il nous permet d’inculquer à nos élèves des valeurs civiques, morales et citoyennes mais en même temps détecter les meilleurs jeunes talents qui seront encadrés et formés pour nous valoir des médailles lors des rencontres nationales et internationales » a déclaré Cheikh Yaba Diop.

Revenant toujours sur l’importance du sport scolaire, l’inspecteur d’académie de Fatick poursuit « à travers le sport l’essentiel ce n’est pas de gagner des médailles mais de vivre en communion et en parfaite symbiose. Le ministère de l’éducation nationale est en train de travailler pour la restauration de l’éducation de valeur et nous savons que le support le plus important reste le sport scolaire . Durant ses quarante huit heures, les élèves des différentes écoles de la région ont pu vivre en parfaite harmonie et ont pu tisser entre eux des relations très solides. C’est cela que nous voulons montrer L’école n’est pas un lieu de violence ».

Pour terminer Cheikh Yaba diop annonce que « sous le contrôle du directeur du sport et des activités de jeunesse, nous allons vers la mise en place d’une fédération du sport scolaire et d’une fédération pour le sport universitaire. Nous aurons d’autres ressources supplémentaires pour détecter des talents pour préparer nos jeunes sénégalais aux jeux olympiques de la jeunesse en 2026 ».

Le lendemain l’inspecteur d’académie de Fatick a présidé le lancement du Programme de Renforcement de la Lecture Initiale pour Tous ( RELIT) prévu pour une durée de 5 ans (2021- 2026) a été lancé à Fatick ce lundi 23 mai 2022. « Ce programme qui s’inscrit dans le prolongement du programme LPT, sera mis en œuvre dans les 9 académies que sont : Saint-Louis, Fatick, Kaolack, Kaffrine, Louga, Matam, Diourbel, Kédougou et Tambacounda avec l’utilisation de 5 langues nationales ( Wolof, seereer, Pulaar, Mandinka, Sooninke) et le français comme langue seconde ».
 
Cet enseignement bilingue cible les élèves du CI, CP, de la grande section du préscolaire, les parents et les communautés à travers les CGE.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page