SPORTS

Conf’presse – Réactions des deux sélectionneurs : Entre une Côte d’Ivoire nostalgique et un Sénégal qui fait focus sur le présent – Lequotidien

Dans l’une de ses dernières sorties, Didier Drogba a rappelé et insisté sur le fait que le Sénégal n’a jamais battu la Côte d’Ivoire en match de Can. Hier, face à la presse, le sélectionneur par intérim des Eléphants, Emerse Faé, a embouché la même trompette en déclarant : «Si on avait demandé aux Sénégalais contre qui jouer en huitièmes, je ne pense pas qu’ils vont choisir la Côte d’Ivoire.»

Emerse Faé : «Sur le papier, on n’a rien à envier au Sénégal»
L’ancien international, tout en ignorant le contenu pauvre de son équipe lors du premier tour, fait allusion à leur statut de pays-hôte et aussi au palmarès de la Côte d’Ivoire qui a toujours eu le dernier mot sur les Lions en phase finale de Can. Le successeur de Gasset est même plus allé plus loin e, déclarant que c’est du 50/50, et que son pays «n’a rien à envier au Sénégal».

«On se doit de montrer un autre visage au Peuple. De mon côté, je connais le groupe. Ils savent ce que j’attends d’eux pour ce match que nous allons aborder avec de la confiance. Ce qu’il faut savoir est que sur le papier, on n’a rien à envier au Sénégal», a lâché Emerse Faé.

Aliou Cissé : «Nous sommes venus récupérer ce qu’on leur avait prêté en 1992»
Son collègue d’en face, Aliou Cissé, reconnaît, en parlant de palmarès, que les statistiques sont là. «Je ne pourrais pas changer le passé. Mais aujourd’hui, on est champions d’Afrique en titre. On fait focus sur le présent. Après, le reste, on n’y peut rien. Il faut rester sur le présent. Le passé reste le passé. Le premier tour est derrière nous. Nous respectons tout le monde. On ne craint personne. On mettra la meilleure équipe. Nous avons 27 joueurs, tous capables de jouer. C’est cet état d’esprit qu’on a réussi à cultiver. C’est ce que j’aime dans cette équipe. Nous tirons tous dans la même direction. On s’attend à un match difficile. C’est une nouvelle compétition qui commence. La Côte d’Ivoire dispose de très grands joueurs. Cette équipe aura à cœur de montrer un autre visage devant son public. Cette équipe aura envie de se racheter après ses deux dernières défaites. Mais comme je l’ai dit, gagner nous permet de continuer l’aventure, une élimination nous ramène à la maison. Nous avons le désir de nous qualifier en quarts de finale et de poursuivre l’aventure. La Côte d’Ivoire s’est préparée pour aller au bout. Nous sommes formatés pour défendre notre trophée. On a des arguments à faire valoir. Il faut faire focus sur ce match et essayer de le gagner. Les Ivoiriens, qui restent des frères, comprendront que ce qu’on leur a prêté en 1992, il va falloir qu’ils nous le rendent.»
Par Woury DIALLO – wdiallo@lequotidien.sn (Envoyé spécial à Yamoussoukro)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page