INTERNATIONAL

Côte d’Ivoire: le procès de Guillaume Soro renvoyé au 26 mai

rfi

Guillaume Soro est jugé depuis ce mercredi par le tribunal criminel d’Abidjan. Lui et 19 de ses proches sont poursuivis pour complot et atteinte à l’autorité de l’État, détention illégale d’armes, diffusion de nouvelles fausses et troubles à l’ordre public. Sur 19, 13 sont dans le box des accusés.Publicité

Avec notre correspondant à Abidjan, Pierre Pinto

La salle des pas perdus du tribunal d’Abidjan a accueilli la foule des grands jours ce mercredi. Une foule qui a presque envahi la salle d’audience, débordant la garde qui a mis quelques minutes à remettre de l’ordre.

Dans cette cohue, Alain Lobognon, Soul To Soul et Simon Soro affichent une certaine sérénité. Puis l’audience démarre. Le président Charles Bini fait descendre les 13 prévenus à la barre et constate l’absence des autres, Guillaume Soro en tête.

► À lire aussi : Côte d’Ivoire: le procès de Guillaume Soro et 19 proches s’ouvre à Abidjan

La parole est à la défense qui réclame un renvoi, estimant qu’un supplément d’information est nécessaire. Elle affirme ne pas avoir eu accès à certaines pièces du dossier, comme le fameux enregistrement audio, pilier de l’accusation. Dans ce document sonore de sept minutes, on entend Guillaume Soro discuter avec un interlocuteur d’un projet « d’insurrection », de ses soutiens dans l’armée et parmi les anciens comzones, ou encore de projets de campagne de « communication pour discréditer le régime ». 

Surtout, les avocats demandent la libération des accusés comme l’a ordonné la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples dans son arrêt du 22 avril 2020. L’audience tourne d’ailleurs au débat autour de cette décision de la Cour africaine, battue en brèche par l’avocat de l’État ivoirien, partie civile, et par le procureur Richard Adou.

Après une suspension d’audience, le tribunal rejette la demande de remise en liberté ainsi que la demande de supplément d’information, mais accepte la demande de communication de pièces du dossier. L’audience est renvoyée au 26 mai.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page