INTERNATIONAL

Côte d’Ivoire : les diplomates accrédités à Abidjan manifestent leurs inquiétudes face à une éventuelle candidature de Alassane Ouattara pour un troisième mandat.

oeildafrique.com

Le corps diplomatique accrédité en Côte d’Ivoire a multiplié plusieurs rencontres pour analyser la situation du pays depuis le décès du Premier ministre Amadou Gon le 8 juillet dernier.

En effet , selon nos sources, plusieurs réunions des diplomates en poste en Côte d’Ivoire se sont déroulées entre le 9 et 11 juiĺlet à la résidence de l’ambassadeur de France et dans d’autres enclaves diplomatiques. Les Ambassadeurs accrédités en Côte d’Ivoire ont analysé minutieusement les derniers développements de l’actualité ivoirienne dominée principalement par le décès du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, candidat du RHDP le parti au pouvoir.

Ce séisme politique suscite qui plus est au sein des milieux du corps diplomatique des analyses variées et approfondies notamment, sur la question du processus électoral en cours qui au regard des délais constitutionnels connaîtra son point culminant la fin du mois d’octobre prochain.

Par ailleurs les ambassadeurs accrédités auprès de la Côte d’Ivoire ont manifesté à l’unanimité selon nos sources et au regard des renseignements en leur possession des inquiétudes fondées quant à une éventuelle candidature du président Ouattara à la suite du décès de son dauphin désigné. Certains diplomates évoquent le fait que le président Ouattara lors du processus du référendum constitutionnel avait informé en janvier 2016 le corps diplomatique que , la nouvelle constitution n’était pas adopter pour lui permettre de briguer un troisième mandat. Le président Ouattara à réitéré ce vœu devant le Parlement Ivoirien en 2016 quand il présentait le projet de constitution aux représentants du peuple Ivoirien. Après plusieurs rencontres avec certains diplomates à l’instar de celui de l’UE et de la France en début d’années 2020 auprès de qui il avait confié son intention de se retirer à la fin de son mandat constitutionnel,avait à posteriori devant le parlement réuni en congrès le 5 mars à Yamoussoukro terre natale de son père politique spirituel Félix Houphouët Boigny annoncé solennellement sa décision de ne pas briguer un troisième mandat. À travers cet acte solennel Alassane Ouattara respectait à fortiori la constitution ivoirienne et sa parole.

Ainsi, au regard de tout ce qui précède plusieurs ambassadeurs, se sont interrogés sur l’éventualité de voir le président Ouattara revenir sur sa parole et de céder aux appels de pieds de certains de ces partisans qui se sont déjà lancés à la manoevre. Cette question préoccupe au plus haut degré les ambassadeurs de France de l’Union européenne des États-Unis, du Nigeria, de l’Afrique du Sud,le Noce apostolique, qui assure les fonctions du doyen du corps diplomatique… Selon nos sources des ambassadeurs de certains pays membre du conseil de sécurité et des pays membre de la CEDEAO et de l’Union Africaine seront reçu par le chef de l’État ivoirien dans les prochains jours. Officiellement pour exprimer leur compassion, mais officieusement, ils porteront au président Ouattara les messages de leurs dirigeants respectifs. 

Somme toute, l’évènement imprévisible du décès du premier Gon, candidat à l’élection présidentielle rabat toutes les cartes. Plusieurs les observateurs ont les yeux rivés sur la lagune ébrie où le pays s’apprête d’une part à rendre un hommage digne a son Premier ministre et d’autre part le peuple attend de découvrir le visage du nouveau premier ministre et du futur candidat du RHDP. Le peuple Ivoirien tout comme la communauté internationale se retrouve plongé dans un suspense. Tout le monde attend d’être de nouveau situé sur l’avenir du président Ouattara à 3 mois de la fin de son mandat. Chaque observateur tient son chrono a la main.

Des événements suivis de prêt par les différentes chancelleries qui tiennent à ce que la paix soit préservée dans une région en ébullition politique et sécuritaire. Au moment où nous mettons en ligne cet article, le ministre Français des affaires Etrangeres Jean Yves Le Drian était en approche d’atterissage a Abidjan.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page