INTERNATIONAL

Covid-19: Abandonnée par l’UE, l’Italie se dit prête à la quitter

La déclaration correspondante a été faite par l’associé de l’ancien Premier ministre italien, Silvio Berlusconi, et de l’ancien parlementaire, Antonio Razzi, commentant la situation de l’acheminement de l’aide humanitaire de la Russie dans le cadre de la pandémie de l’infection du coronavirus COVID-19, dans la publication « Komsomolskaya Pravda ».

Comme News Front l’a signalé précédemment, l’Italie a réussi à devenir un leader mondial du nombre de décès dus au coronavirus. Selon le Service italien de protection civile, le 22 mars, environ 60 000 personnes étaient touchées par le coronavirus dans la république. Près de 5,5 mille personnes sont mortes. En une seule journée, 651 décès ont été enregistrés. Néanmoins, la république n’a pas attendu le soutien des partenaires de l’Union européenne. Dans ce contexte, le ministère russe de la Défense a envoyé de l’aide humanitaire, du matériel médical et même des médecins en Italie.

    « Les Italiens sont très proches de la Russie » , a déclaré Razzi, avant d’ajouter : « Nous apprécions vraiment son aide. L’Union européenne et l’OTAN ont toujours été jalouses de notre potentiel et de notre détermination. Je suis sûr que les sanctions anti-russes doivent être levées. Sinon, nous quitterons l’UE. » .

Il convient de noter que la Russie a commencé à fournir aux pays du monde des tests rapides capables de détecter le coronavirus sur l’homme. Les systèmes russes sont activement utilisés en Afrique, au Moyen-Orient et en Asie.

wikistrike.com Source 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page