JUSTICE - TRIBUNAUX - POLICE

Décès du doyen des juges: Près de 500 dossiers à la traîne

Des centaines de détenus sont aujourd’hui dans l’impossibilité de bénéficier d’une liberté provisoire. Et pour cause, ils sont dans l’attente de la nomination d’un nouveau doyen des juges.

En effet, depuis le rappel à Dieu du juge Samba Sall, « le premier cabinet d’instruction tourne au ralenti » nous apprend le quotidien Les Échos dans sa livraison du jour. « A la dernière estimation, le 1er cabinet enregistrait 500 dossiers ».

Des détenus voient ainsi certains de leurs droits bafoués d’où l’urgence de la nomination d’un nouveau juge.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page