POLITIQUE

Dialogue national : les candidats recalés votent pour la reprise du processus

Les collectif des candidats dits spoliés campent toujours sur sa position, qui est la reprise du processus électoral. Cette position plusieurs fois martelée à travers des points de presse a été réaffirmée ce lundi 26 février 2024, lors de la cérémonie d’ouverture du dialogue national initié par le président de la République. Prenant la parole, Alioune Sarr, parlant au nom du collectif a proposé la reprise du processus électoral…

« La reprise du processus électoral nous paraît fondamental et nous avons simplement dit que nos compatriotes qui à la prochaine date de l’élection quelle qu’elle soit, devaient être électeurs à nouveau, que faisons-nous d’eux ? Est-ce qu’ils ont le droit d’être dans le fichier électoral oui ou non. Si c’est le cas, je pense que ça s’appelle la révision du fichier électoral », a souligné Alioune Sarr qui parlait au nom du collectif des candidats recalés.

Et l’ancien ministre de poursuivre, « C’est également les réformes nécessaires sur le système de parrainage, c’est également mettre à la disposition du fichier électoral pour que les 900000 sénégalais que nous avons tous identifié que puissions nous assurés qu’ils sont dans le fichier électoral, c’est également fixé la date de l’élection en respectant les dispositions réglementaires en vigueur et en ce qui concerne la date de fin de mandat du président de la République nous proposons le respect des dispositions de la Constitution », a-t-il préconisé.

OG

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page