SOCIETE / FAITS DIVERS

Elle arnaque 3 personnes pour payer son traitement contre le cancer – Rewmi.com

Betty Sané a été condamnée hier, à six mois de prison par le tribunal des flagrants délits de Pikine/Guédiawaye. Cette mère célibataire qui prétend être touchée par le cancer du col de l’utérus, se faisait passer pour une policière, escroquant ainsi trois personnes. 

Betty Sané a choisi de battre monnaie en grugeant d’honnêtes citoyens. Pour arriver à ses fins, la jeune dame se faisait passer pour une policière. Traînée à la barre du tribunal des flagrants délits de  Pikine/Guédiawaye par trois personnes, Betty Sané a prétendu être atteinte par un cancer du col de l’utérus pour justifier ses écarts. Selon Abdou Mbaye, la mise en cause lui a fait croire que sa « fonction » lui permettait d’acquérir des voitures à vil prix. C’est ainsi qu’elle lui a proposé un véhicule moyennant 1.7000.000 francs. Mais, la fausse policière a daigné lui livrer la voiture. Conscient qu’il avait affaire à une délinquante, Abdoul Mbaye a esté en justice.

Demba Tamboura a confié que la prévenue s’est présentée à lui sous le nom d’Aïssatou Sow. Sur ces entrefaites, elle s’était engagée à faire voyager son fils en Allemagne. Après lui avoir versé 3.035.000 francs le 18 novembre 2022, son fils n’a jamais été convoqué à l’ambassade. La troisième victime Moumy Diouf a déclaré avoir donné 400.000 francs à Betty Sané pour l’achat d’un pressing. Ecrouée le 13 mars 2023, Betty Sané a reconnu partiellement les faits. « Je dois 1,7 million francs à Abdou Mbaye. Je devais lui vendre ma voiture. Par la suite, il a désisté. Car, il y avait des pannes à réparer. Pis, le véhicule consommait beaucoup de carburant », a-t-elle argué. Une version qu’Abdou Mbaye a balayée d’un revers de main. À l’en croire, il n’a jamais vu la voiture. Malgré cela, il a réclamé le franc symbolique. Concernant Demba Tamboura, Betty Sané a confessé que ce dernier était son petit ami. « Tout mon entourage le connait. Il ne m’a pas remis de l’argent. Il voulait salir mon nom et gâcher ma vie. Je suis partie à Dubai une seule fois », a soutenu Betty. S’agissant des accusations de Moumy Diouf, Betty Sané a expliqué qu’elle voulait vendre son pressing pour se faire soigner. « Je souffre d’un cancer du col de l’utérus. Je voulais vendre mon pressing à 2 millions francs pour me soigner. C’est ainsi que Moumy Diouf m’a remis une avance de 400.000 francs. Mais, je lui ai remboursé son argent pour chercher un autre acquéreur, car elle me faisait perdre mon temps », s’est-elle dédouanée. Pour ce qui est de l’usurpation de fonction, Betty Sané a expliqué : « Un jour, j’étais partie voir Abdou Mbaye. Mais, il était en train de se bagarrer. C’est dans ces circonstances que je me suis présentée comme une policière dans le but de l’aider ». Le Ministère public a requis un an, dont six mois ferme contre la prévenue. La défense a plaidé la relaxe. Mais, le juge a pris son contrepied en condamnant la prévenue à six mois dont, trois ferme. Sur les intérêts civils, Betty Sané doit allouer à 3 millions francs à Demba Tamboura.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page