JUSTICE - TRIBUNAUX - POLICE

Escroquerie : Lassana Gagny Sakho devant la barre

Une affaire d’escroquerie dans laquelle est impliquée Lassana Gagny Sakho, ancien directeur de l’Office national de l’Assainissement du Sénégal (Onas), a été appelée, hier, devant la Chambre correctionnelle du Tribunal de grande instance de Dakar. Retenue pour être jugée, elle a finalement été renvoyée au mois de juin prochain pour comparution de la partie civile.

L’ancien boss de l’Onas a été traîné en justice, en 2020, en même temps que Pape Balla Mar et la société civile immobilière dite Sci Soninkara lui appartenant, par Aïda Seck, pour “escroquerie foncière portant sur un terrain de 150 mètres carrés d’une valeur marchande de plus de 100 millions F Cfa, à Ngor/Alamadies”. La présumée victime, vivant en Europe, avait décidé de rentrer définitivement au bercail pour entreprendre dans l’immobilier. C’est ainsi que, courant 2000, elle avait acquis deux terrains de 180 et 150 mètres carrés. Après cela, dans une recherche de partenaires financiers, elle a été mise en rapport avec Lassana Gagny Sakho. Il a ainsi été convenu entre eux un projet de 600 millions F Cfa. Tout allait bien jusqu’à ce que Lassana Gnagny Sakho lui propose de signer un bail. Sur la couverture du document, on peut lire : “Cession de droit de bail pour Mme Aïda Seck au profit de la société Sci Soninkara”. Une société dont Lassana Gagny Sakho serait propriétaire. Puis, elle s’est rendue compte que l’objectif était de prendre une de ses parcelles.

Interpellé par la presse, l’année dernière, l’ancien Dg de l’Onas avait démenti les accusations formulées contre lui. Il avait déclaré avoir acheté le terrain à 75 millions de F Cfa devant Me Tabara Mathurin, notaire. Il avait également soutenu avoir versé l’intégralité de la somme

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page