PEOPLE

exfiltré par la police, l’Imam échappe au lynchage

Les éléments du poste de police de Wakhinane Nimzatt, à Guédiawaye, ont dû intervenir pour exfiltrer l’Imam Samba Ndiathie. D’après le récit de L’Observateur, dans son prêche avant de diriger la prière du vendredi, ce dernier, commentant un chant religieux entonné par les « Baye Fall », aurait tenu des propos jugés désobligeants contre ces disciples de la confrérie mouride. Ce qu’il ne fallait pas faire. 
Choqué, le  »naïm » (muezzin) lui a tiré un pan du boubou pour le faire taire. Mais, le coup était déjà parti. Puisque des fidèles, hors d’eux, n’ont pas manqué d’apostropher l’Imam après la prière. Ce dernier a tenté de s’échapper par une porte dérobée. En vain. 
Des jeunes en furie l’ont poursuivi jusqu’à chez lui. L’Imam sera sauvé de la vindicte populaire grâce à l’intervention de la police. Il a toutefois reçu un convocation

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page