A LA UNEPOLITIQUE

Fatick, Mimi TOURÉ accueillie dans la plus grande division.

S’il y a une localité où le Président Macky Sall risque de se retrouver avec beaucoup de votes sanctions c’est bien à Fatick dans son propre fief. Du moins c’est ce que prédit ce qui s’est passé aujourd’hui lors du passage de la tête de liste nationale de la coalition présidentielle BBY.

À peine arrivée devant la mairie où l’attendait une forte mobilisation la délégation dirigée par l’ancienne première ministre et par ailleurs tête de liste nationale, le président du conseil départemental de Fatick Monsieur Cheikh Kanté par ailleurs président du comité électoral a quitté les lieux suivi de ses partisans.  Thérèse Faye Diouf maire de la commune de Diarrère et Tamsir Faye Maire de la commune de Diouroup ont fait de même.

Il ne restait que le maire Matar Bâ et quelques responsables politiques venus des quatre coins du département  de Fatick et quelques militants inconditionnels du président Macky Sall. Cette situation constatée et jugée inélégante par l’assistance de par sa réaction pourrait être un précédant fatal à la coalition présidentielle le soir du 31 juillet.

Interrogé sur les faits de cette après midi un militant arborant une écharpe et un tee-shirt à l’effigie de BBY se « désole » de ce qui s’est passé et rappelle à ses responsables  ce que le Président Macky Sall a fait pour les fils et filles de Fatick. Pour ce monsieur,  « si ce dernier leur demande de s’unir pour le bien de la commune et du département ça doit être immédiate et réelle « .

Un tel état de fait peut amener les observateurs avertis à conclure que « l’unité des leaders tant chantée au niveau local n’est qu’une unité de façade ».

Ce désagrément constaté sur le boulevard Macky Sall a capoté la manifestation malgré la forte mobilisation des responsables de tous le département de Fatick.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page