SOCIETE / FAITS DIVERS

FORUM « MITH AFRICA » : Des Exposants Et Des Partenaires Victimes D’arnaques Manifestent Leur Indignation

Les participants du Forum « MITH AFRICA » qui avait été organisé à Diamniadio, se disent victimes d’arnaque. Ils manifestent leur mécontentement. Certains qui en avaient espoir après avoir été adhérés dont plusieurs ne sont que des chefs entreprises avaient été même compté comme partenaires mais se voient trahi. Raison pour laquelle, ils sont sortis pour manifester leur indignation. Ils indexent l’organisatrice de l’événement.

Le Forum avait été tenu du 27 Juin au 6 Mai 2023 au Diamniadio. Babacar S. Diallo qui avait investi plus de 60 millions n’a récolté qu’une grosse perte. Et les victimes sont nombreuses. Et un des participants se désole : « ce qui avait été annoncé comme l’événement de l’année à Dakar s’est avéré être un fiasco d’une rare intensité. J’ai participé à plusieurs salons, conférences, et rencontres, mais jamais, je dis bien jamais, je n’ai vu si peu de professionnalisme, de manque de considération, sans parler de l’organisation ». « En résumé, nous sommes arrivés (exposants) vendredi pour l’installation. Je vous épargne l’état des pavillons qui étaient censés nous accueillir, rien n’était prêt à 24h de l’inauguration.

Cette fameuse inauguration qui devait se tenir le 27reportée au 30 avec comme prétexte le « hacking » des sites du gouvernement…une aubaine 72h supplémentaires pour faire ce qui n’a pas été fait en année de préparation. Je vais être factuelle. Je connais Hapsatou Sy l’organisatrice depuis quelques années. Sans aucun à priori j’ai proposé mon soutien et mon aide comme je le fais systématiquement à toutes celles et ceux qui souhaitent apporter leur pierre à l’édifice. J’ai proposé et transporté à mes frais, les œuvres de mon père sur le site, la seule condition était qu’elles soient assurées. J’ai pris une location à proximité pour être présente pendant.

Les 10 jours du salon. C’est dire mon niveau d’engagement dans cet évènement .Je ne vais pas énumérer tout ce qui n’a pas été, la liste serait bien trop longue, et contreproductive,  mais je ne saurais me taire car qui ne dit rien consent. Je suis déçue, affligée, outrée par le traitement qui a été réservé aux participants. Ce poste n’a pas vocation à détruire mais il serait irresponsable de taire ce qui s’est passé à Diamnadio », révèle un mécontent. Ils sont nombreux à avoir pointé le doigt à l’organisatrice qui a été accusé d’avoir utilisé les noms des personnalités de l’état pour tenir sa manifestation. Un des partenaires qui a été roulé par la dame Hapsatou Sy souligne que, « ses œuvres sont laissées en jachère sur le site depuis jeudi dernier », poursuit-il. « Je suis en train de m’organiser pour les rapatrier au plus vite, chose compliquée compte tenu du contexte actuel ». « Personnellement, je me suis trompée, je me sens honteuse de m’être laissée embarquer dans cette galère.

Africa Mith restera un mythe pour ma part » ; regrette monsieur Gomis. « Force est de constater que ce Forum est considéré comme des plus grands scandales que l’Afrique n’a jamais connus. Il est temps que nous toutes et tous qui avons été floués, puis manipulés », révèlent les victimes. Il faut souligner que l’organisatrice avait organisé une conférence de presse pour attirer des partenaires financiers comme monsieur Babacar Diallo et exposants. Ces derniers se disent tous victimes d’arnaques et autres.

Depuis lors, madame Habsatou Sy est restée introuvable. Selon plusieurs sources, elle est retournée en France pour dérouler ses activités après avoir empoché l’argent qu’elle avait gagné au nom des personnalités dont elle avait utilisé, sans dire au revoir à ses anciens partenaires, clients et exposants très déçus d’elle. En attendant donc, nos colonnes restent ouvertes si toute fois que la dame Sy est disponible pour réagir par rapport aux accusations portées sur sa personne par ses collègues comme monsieur Diallo à qui elle a roulé dans la boue.

Sada Mbodji

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page