A LA UNEACTUALITÉS

Gora khouma, secrétaire général URS et adjoint au chef du village de Niacoulrab : «Dédommager les impactés à la hauteur du préjudice subi»

«Les travaux de la route Niacoulrab-Jaxaay sont prévus dans le budget 2024-2025», soutient Gora Khouma, le secrétaire général de l’Union des routiers du Sénégal (URS), par ailleurs, adjoint au chef du village de Niacoulrab. Interrogé sur le coût du projet, il a indiqué qu’«une commission n’a été instituée pour évaluer le coût financier des indemnités à reverser aux personnes qui vont être déguerpies». S’agissant de la délocalisation des habitants impactés, il insiste qu’«ils doivent être dédommagés à la hauteur du préjudice subi».

Et le chef du village de Niacoulrab, Mandoye Ndoye de souligner que «L’État peut le faire car il a les moyens. Ces localités nécessitent le désenclavement». Pour lui, la route est capitale pour les populations de la zone.

«Le bitumage de l’axe reliant Jaxaay à la route des Niayes est une vieille doléance des populations. Tous en conviennent. Si l’Etat met les moyens nécessaires, il n’y aura aucun problème pour la construction de cette route. Ceux qui doivent quitter partiront sans heurts. Nous souhaitons que les autorités diligentent la procédure, afin de mettre un terme à ce calvaire que vivent les populations», ont alerté les résidents des deux localités.

Lamine DIEDHIOU

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page