A LA UNEACTUALITÉS

Guinée: deux enfants tués lors de manifestations contre les coupures d’électricité dans l’ouest

En Guinée, deux enfants de 8 et 14 ans ont été tués par balle mardi lors de manifestations dans la ville de Kindia, à 130 km de Conakry. Les jeunes protestaient contre des coupures répétées d’électricité.

Cette manifestation réprimée dans le sang a commencé lundi soir avant que les manifestants ne remettent ça à mardi dans plusieurs quartiers de la ville de Kindia, ont rapporté des sources hospitalières et sécuritaires jointes par RFI. Au moins deux enfants de 8 et 14 ans ont perdu la vie et une douzaine d’autres ont été blessés. Cinq agents des forces de l’ordre ont également été blessés.

D’après nos informations, des jeunes munis de cailloux et de gourdins ont investi les rues de cette ville garnison, érigeant des barricades et renversant des poubelles pour exiger le rétablissement de l’électricité. Ils entendaient dénoncer l’absence de courant dans la ville depuis plus de deux mois.

Mardi, les autorités locales ont réquisitionné l’armée pour tenter de ramener le calme dans le centre-ville alors que les forces de sécurité étaient dépassées par les évènements. Les témoignages recueillis par RFI indiquent que, ce mardi soir, l’armée continuait les patrouilles dans les quartiers de Cacia, Tapioca, abattoir et Wondy afin d’empêcher tout attroupement.

Selon des ONG de défense des droits de l’homme et des décomptes de la presse, au moins une trentaine de personnes ont été tuées dans des manifestations depuis le coup d’État qui a renversé l’ancien président Alpha Condé en septembre 2021.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page