A LA UNEACTUALITÉS

Guinguinéo affiche un taux de participation de 52,26% à 14 heures (préfet)

(APS) – Le département de Guinguinéo, dans la région de Kaolack (centre) a affiché un taux de participation de 52,26%, à 14 heures, a-t-on appris de son préfet, Ngoné Cissé.

‘’Globalement tout se passe bien, puisqu’à 14 heures, nous sommes à 52,26% de taux de participation à ce scrutin’’, a notamment indiqué à l’APS l’autorité administrative.

Selon elle, le scrutin a démarré à 8 heures dans tous les bureaux de vote du département. ‘’Nous avons ainsi procédé aux vérifications habituelles’’, a précisé Mme Cissé qui a visité l’ensemble des lieux de vote de la commune de Guinguinéo pour s’assurer que tout se passait bien.

‘’Mais, à chaque fois qu’on est sollicité par les plénipotentiaires ou les présidents de bureaux de vote, on réagit vite. Mais, ce ne sont pas des incidents majeurs à même de perturber le déroulement du scrutin’’, a insisté le préfet de Guinguinéo.

”De manière globale, partout où je suis passée, je me suis rendu compte que les citoyens étaient déjà sur place pour attendre le démarrage du vote pour exercer leur devoir civique. Ce qui est en train de se faire dans le calme’’, a-t-elle salué.

En contact ”permanent” avec les éléments des forces de défense et de sécurité, les présidents de bureau de vote, les plénipotentiaires des candidats en lice, le Préfet qui a salué le sens de responsabilité des uns et des autres, s’est dit disposée à répondre à toutes les préoccupations afin d’apporter les ‘’réponses appropriées’’.

Ce dimanche, quelque 8 558 électeurs sont appelés aux urnes dans le département de Guinguinéo. Ils sont répartis entre les 152 bureaux des 108 lieux de vote.

Un stock de 1708 cartes, dont 600 de l’ancien stock issu de la précédente révision exceptionnelle était en souffrance dans les commissions administratives de distribution des cartes d’électeur.

“Et pour la dernière révision exceptionnelle, nous en étions à 1108 cartes d’électeur qui sont encore en stock. Mais, plus de 3000 cartes ont été retirées’’, avait expliqué le préfet du département de Guinguinéo dans un entretien avec l’APS.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page