A LA UNEACTUALITÉS

Ilimane Ndiaye attaquant des «lions» : «Chaque match du Sénégal est une finale»

Le Sénégal s’apprête à remettre son titre en jeu lors de la coupe d’Afrique nations (CAN) 2023 qui s’ouvre dans quelques jours en Côte d’Ivoire. Avant de rejoindre ce samedi le regroupement à Dakar, Ilimane Ndiaye, s’est confié à RMC sport pour faire part de ses objectifs avec le Sénégal.  L’attaquant sénégalais de l’OM estime qu’avec cette première participation, c’est un rêve qui se réalise. 

Ilimane Ndiaye est impatient d’aborder sa première coupe d’Afrique des nations (CAN) lors de cette édition qui s’ouvre dans quelques jours en Côte d’Ivoire. Dans une interview accordée à Rmc Sport, l’attaquant des Lions estime que c’était pour lui un rêve d’y participer. «C’était un rêve pour moi. Toutes ces années où je l’ai regardée… J’ai toujours espéré y participer un jour. Pour moi, c’est un grand step (pas) dans ma carrière. En ce moment, la CAN est en janvier, et je pense que ça va m’aider pour la suite de la saison avec Marseille», a-t-il révélé dans une interview accordée à Rmc sport.  L’attaquant sénégalais estime que les Lions vont rester fidèles aux mêmes principes qui ont conduit à leur premier sacre mais aussi en prenant chaque match pour une finale.

«Je pense qu’il faut garder les mêmes principes. Chaque match que nous allons jouer est une finale. On va jouer la CAN pour la gagner. On a tous le même objectif. On va essayer de faire le même boulot», dit-il avant de préciser :«je pense qu’on n’est plus le même pays et que les gens ne nous regardent plus de la même manière. On voit en nous les champions d’Afrique, le pays le plus fort du continent. C’est comme ça qu’on nous regarde. Maintenant, quand on va jouer contre les autres pays, ça va être des matchs plus difficiles car, ils vont se la donner encore plus».

L’attaquant de l’Olympique de Marseille reconnait que les joueurs du Sénégal n’auront pas à subir cette pression qui accompagne le nouveau statut de champion d’Afrique. «Sûrement, oui, ça fait plus de pression. Mais, je connais beaucoup de joueurs en équipe nationale et ils n’ont pas de pression. Ils jouent comme ils savent jouer, en équipe. Individuellement, ils font ce qu’ils savent faire depuis des années», se persuade-t-il.  L’attaquant de l’Olympique de Marseille affirme également que la force de l’équipe du Sénégal réside dans l’esprit de famille qui prévaut dans le groupe.

«On est une famille, on fait tout ensemble. Dès qu’un nouveau joueur arrive, on a l’impression qu’il est là depuis longtemps. Les joueurs expérimentés viennent et te mettent bien dans le groupe. C’est ce qui fait notre force, être une famille, faire tout ensemble que ce soit sur le terrain ou en dehors», soutient-il.

Interrogé sur les prochaines adversaires du Sénégal en phase de groupe, le natif de Rouen s’attend à de gros chocs. «Je ne pense que le choc soit seulement contre le Cameroun, tous les matchs sont des gros chocs. On a joué le Cameroun il n’y a pas longtemps, ça a été un match difficile, qu’on a réussi à gagner. Ça va être des gros matchs et on va les jouer pour les gagner», poursuit-il.

Omar DIAW

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page