A LA UNEACTUALITÉS

Joal-Fadiouth : modernisation de la filière ostréicole : un plan décennal mis en place

Les acteurs de la filière ostréicole ont fait une visite des sites de productions d’huîtres dans les localités de Somone et de Saly-Portudal avant de se rabattre sur Joal-Fadiouth pour finaliser leur rencontre de partage d’expériences. La filière ostréicole compte 13 000 acteurs avec une représentation des  femmes à 85% réparties à travers les régions de Saint-Louis à Ziguinchor. La rencontre s’inscrit dans le cadre d’une stratégie décennale comportant des activités bien définies pour le déroulement du projet cité financé par l’Union européenne et la Bmz, mis œuvre par l’organisation des Nations unies par l’agriculture et l’alimentation et l’Etat du Sénégal à travers le ministère de la Pêche. La stratégie évoquée, selon Amy Collé Gaye, administratrice nationale du projet Fish 4 Acp /Fao, est le résultat de concertations et d’échanges mais aussi d’études diagnostiques. Elle comporte  des activités spécifiques devant  se concrétiser pour un développement durable de la filière  huître au Sénégal. Des activités comme la mise en place d’un fonds de contrepartie aux acteurs  sont retenues comme solution aux  difficultés d’accès aux financements. Des problèmes sanitaires et de commercialisation et des réticences de consommation en frais sont aussi relevés.  Pour la pérennisation du projet et sa viabilité, l’administratrice a mis l’accent sur la création d’un réseau des acteurs de la filière ostréicole, pour leur permettre de se prendre en charge, de bien faire leurs activités d’élevage et de cueillette pour gagner davantage de revenus et améliorer leurs conditions de vie .

SAMBA NIEBE BA 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page