A LA UNEACTUALITÉS

kaolack/ invalidation de la candidature de Karim Wade : les fédérations libérales de Kaolack dans tous leurs états

Réunis en assemblée générale extraordinaire dans la commune de Kahone (5kms à l’Est de Kaolack), les fédérations départementales et urbaines de Kaolack avec à leur tête le coordonnateur Cheikh Mahdi Ibrahima Niasse se disent catégoriques sur la décision du Conseil constitutionnel d’éliminer le candidat Karim Wade de la course à la présidentielle du 25 Février prochain. Sur le rapport qu’elles ont présenté au public, leur position sur cette question est claire.  » Sans Karim Wade, il n’aura pas d’élections au Sénégal », ont déclaré Cheikh Mahdi Ibrahima Niasse et Cie à qui veut les entendre. Les libéraux de Kaolack face à cette disqualification de leur candidat pour une raison de double nationalité dont il est détenteur ont tout bonnement qualifié cette décision de justice de nullité. Car précisent-ils :  » avant même la prise de décision du Conseil constitutionnel, le candidat avait déjà déposé son dossier d’éligibilité, y compris son certificat de nationalité. Comment alors faire revenir une question qui est déjà solutionnée ? », se sont-ils interrogés. Pour eux, la renonciation de sa nationalité française est une demande déjà acquise. Sauf qu’en France, la loi exige une longue période pour examiner la requête avant de procéder à son jugement. Dans un contexte où la commission d’enquête parlementaire en charge de ce contentieux est installée depuis le 26 Janvier dernier, les fédérations libérales de Kaolack décident de soutenir cette entité, mais restent toutefois campées sur leurs positions. Il faut cependant souligner qu’en dépit de ces revendications, le Parti démocratique sénégalais (Pds) a convoqué cette rencontre pour inaugurer et baptiser leur nouveau siège de Kahone qui porte aujourd’hui le nom de  » De Mao Sène », une de leurs icônes qui, de son vivant, qui s’est battu corps et âme pour offrir au PDS sa vitalité dans la région de Kaolack.

 

ABDOULAYE FALL

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page