A LA UNESPORTS

La convocation du joueur de Strasbourg Habib Diarra fait grincer des dents – Rewmi.com

Habib Diarra

La convocation du joueur de Strasbourg Habib Diarra fait grincer des dents. C’est normal. Il avait choisi les Espoirs français au moment où il était annoncé dans la Tanière. C’est normal que les Sénégalais lui en veulent. Mais ce n’est pas un cas isolé. Pas besoin de remuer le couteau dans la plaie, mais on a vu des retournements de veste de binationaux depuis que le sélectionneur est là.

Maintenant s’il choisit les Lions (car il est aussi convoqué avec les U20 de la France), il faudra le traiter comme un des nôtres. Personnellement, je le jugerai sur le terrain. C’est ce qui m’importe. Des binationaux qui font des choix par défaut, il y en a eu et il y en aura. Tant qu’on ne se montrera pas intransigeants, ils pourront toujours retarder leur choix. Conscients qu’ils ont une bouée de sauvetage. Aux sélections africaines (le problème ne concerne pas seulement le Sénégal) de se faire respecter!

Sur le plan sportif, il ne faut pas occulter ce que la venue du Strasbourgeois pourrait nous apporter. Idrissa Gana Guèye et Cheikhou Kouyaté, qui nous ont valu énormément de satisfaction, s’approchent de la fin. C’est important de penser à leur succession. Et cela commence maintenant. Leur rôle doit être de faciliter la transition en accompagnant les jeunes. Ils n’ont plus rien à prouver en équipe nationale. Ils ont tout donné à la patrie.

Habib Diarra a 20 ans. Il représente le présent et l’avenir de la sélection. Comme Pape Matar Sarr, Lamine Camara, Pape Guèye, Dion Lopy, Mamadou Lamine Camara… Il a de grosses qualités. Et l’avantage avec lui, c’est qu’il peut jouer à plusieurs postes (milieu ou sur le côté). J’ai toujours été convaincu qu’il pouvait apporter un plus à la sélection. Dommage qu’il n’ait pas choisi le Sénégal à temps. Mais une chose est sûre, c’est qu’on tient un bon joueur. Je lui souhaite une intégration rapide et réussie.

 

📸 Actu Foot Afrique

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page