A LA UNE

La Gambie réclame des enquêtes de la CAF et de la FIFA à l’encontre de Djamel Belmadi

Dakar, 27 avr (APS) – La Fédération gambienne de football (GFF) déclare dans un communiqué avoir demandé à la Confédération africaine de football (CAF) et à la FIFA d’ouvrir des enquêtes et des procédures disciplinaires à l’encontre du sélectionneur de l’Algérie, Djamel Belmadi, pour des propos jugés discourtois à l’encontre de l’arbitre Bakary Gassama.

 

Gassama, un citoyen de la Gambie, a dirigé le match Algérie-Cameroun du 29 mars dernier, qui faisait partie des éliminatoires de la Coupe du monde 2022. Une rencontre au terme de laquelle l’Algérie a été éliminée. 

 

‘’Nous avons (…) également demandé à la Fédération algérienne de football de faire une déclaration publique condamnant les [propos] de M. Belmadi et toutes les attaques verbales [faites] contre M. Gassama par des Algériens’’, affirme la GFF dans le communiqué.

 

La Fédération gambienne de football ajoute avoir demandé aussi à la CAF et à la FIFA de ‘’prendre toutes les précautions nécessaires pour empêcher [les] responsables et ressortissants [algériens] de faire de nouvelles remarques négatives’’ et de proférer des ‘’menaces contre la personne de M. Gassama’’.

 

La GFF déclare suivre avec ‘’une vive préoccupation’’ les faits qu’elle reproche au sélectionneur de l’Algérie. 


Dans une vidéo postée sur le site de la Fédération algérienne de football, Belmadi s’en est pris à l’arbitre gambien, lui reprochant d’avoir anéanti l’espoir de tout un peuple, celui de l’Algérie de se qualifier à la Coupe du monde 2022.

 

‘’Je ne dis pas qu’il faut le tuer, mais il ne faut pas le laisser tranquille’’, a-t-il dit, ajoutant : ‘’Plus jamais nous ne laisserons un arbitre nous avoir.’’


Ses propos ont suscité un tollé, et la Fédération camerounaise de football a également menacé le sélectionneur algérien de poursuites judiciaires.

 

En conférence de presse, mardi, le président de la Fédération algérienne de football, Charaf-Eddine Amara, a argué que les propos de Djamel Belmadi ‘’ont été mal compris’’.

 

‘’Le coach n’a jamais abordé le sujet du Cameroun, il parlait juste de l’arbitrage qui était médiocre durant notre rencontre’’ avec l’équipe camerounaise, a soutenu M. Amara.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page