CONTRIBUTION

LA PLAINTE D’ADJI SARR REPOSE SUR UN FAUX GROSSIER (PAR SEYBANI SOUGOU)

Aussi invraisemblable que cela puisse paraitre, la plainte d’Adji Sarr du 02 février 2021, sur un FAUX GROSSIER.

En effet, dans sa plainte Adji SARR affirme être titulaire de la NIN n° 2 464 2008 00263. Si on fie à la NIN, Adji SARR est née en 2008, et par conséquent serait mineure (elle aurait 13 ans en 2021).

Or, dans ses dépositions, Adi SARR affirme qu’elle est née le 03 mars 2000 (elle a 21 ans).

Il y a un écart énorme de 8 ans, entre l’année de naissance figurant sur la carte d’identité qui a servi de base à la plainte du 02 février 2021, et l’année de naissance déclarée par la victime supposée.

Il apparait donc clairement que la pièce d’identité utilisée pour le dépôt de la plainte est un FAUX GROSSIER.

En réalité, l’objectif initial des auteurs du complot était de coller à SONKO l’infraction de viol sur mineur, une circonstance aggravante.

De jour en jour, le mensonge s’écroule et la thèse du complot d’état se confirme.

L’affaire ADJI SARR se transforme en un énorme complot d’état. Adji SARR doit cette arrêtée pour faux et usage de FAUX. Cette fille et tous les faussaires (criminels) qui ont participé à ce gigantesque complot d’état innommable doivent être traqués, vilipendés, poursuivis et condamnés avec toute la rigueur de la loi.

Seybani SOUGOU – E-mail : sougouparis@yahoo.fr

Nota bene : un autre vice a été relevé : la plainte d’Adji Sarr du 02 février ne comporte pas d’adresse précise. Elle dit habiter à Dakar (Dakar est une Ville et non une adresse).

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page