A LA UNEACTUALITÉSINTERNATIONAL

La Russie ordonne l’expulsion de 21 diplomates belges “personae non gratae” d’ici au 3 mai

La Russie a annoncé mardi l’expulsion de 36 diplomates belges et néerlandais, en représailles à une mesure similaire prise par la Belgique et les Pays-Bas à la suite de l’offensive russe en Ukraine.
 
Il s’agit de 21 diplomates belges et de 15 diplomates néerlandais, parmi lesquels 14 collaborateurs de l’ambassade des Pays-Bas à Moscou et un collaborateur du consulat général néerlandais à Saint-Pétersbourg (nord-ouest), selon un communiqué du ministère russe des Affaires étrangères. Les diplomates sont invités à quitter le pays d’ici au 3 mai, rapporte l’agence étatique Tass.
 
La Russie a déclaré mardi le personnel de l’ambassade belge à Moscou “personae non gratae”, par mesure de représailles. 
 
La diplomatie russe précise également avoir convoqué mardi l’ambassadeur du Luxembourg pour “protester fermement” contre l’expulsion d’un diplomate russe par ce pays.
 
La Russie “se réserve le droit de prendre des mesures de représailles” à cette expulsion “inamicale et sans fondement”, ajoute le communiqué du ministère.
 
Dans un communiqué, le ministre néerlandais des Affaires étrangères, Wopke Hoekstra, a dit “regretter” cette mesure de Moscou. “Nous allons maintenant voir quelles sont les conséquences du fait que tant de collègues doivent quitter Moscou et Saint-Pétersbourg.”
 
Représailles
Ces dernières semaines, de nombreux autres pays européens, parmi lesquels l’Allemagne, la France, l’Italie, l’Espagne ont expulsé des dizaines de diplomates russes.
 
Dans certains cas, ces expulsions étaient officiellement censées répondre au déclenchement du conflit en Ukraine par les forces russes et aux exactions qui leur sont reprochées par les Occidentaux. Dans d’autres cas, elles ont été accompagnées d’accusations d’espionnage.
 
Moscou a promis, de son côté, de répondre à chacune de ces expulsions. Des dizaines de diplomates européens ont déjà été expulsés par la Russie, en représailles.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page