ECONOMIE

L’Ansd note un accroissement de 3,4% du nombre d’employés au 3ème trimestre 2022

Selon le document consulté par le Journal de l’économie sénégalaise (Lejecos), le nombre d’employés dans le secteur moderne, hors administration publique, s’est accru de 3,4% au troisième trimestre 2022, comparativement à celui de la période correspondante de l’année précédente.

Cette hausse, explique l’Ansd, est consécutive à la progression des effectifs dans le commerce (+12,9%), la construction (+5,6%) et les services (+4,4%). En revanche, il est noté une régression des effectifs dans l’industrie (-2,2%). L’accroissement des effectifs dans le secteur des services est imputable, principalement, à l’augmentation du nombre d’employés dans les sous-secteurs des activités de soutien et de bureau (+25,2%) et de l’information et la communication (+3,3%).

Quant à la diminution du nombre d’employés dans le secteur de l’industrie, elle est liée à celle des effectifs dans la production et distribution d’eau (-7,2%) et dans les activités de fabrication (-2,7%).

L’Ansd souligne que l’analyse de la répartition du nombre d’employés dans le secteur moderne hors administration publique, selon le statut dans l’emploi, révèle une prédominance des permanents au troisième trimestre 2022. En effet, 74,0% des employés du secteur moderne sont des permanents. Par ailleurs, suivant le type d’activité (cf. tableau 2), il est noté une prédominance de l’emploi permanent dans la totalité des branches d’activités étudiées. Cependant, il convient de noter un recours assez important à des saisonniers dans les activités de l’enseignement (47,6%), de construction (39,8%), des industries extractives (39,3%), de fabrication (37,2%) et de soutien de bureau (35,5%).

Adou Faye 
 
 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page