ECONOMIE

Le Fida et l’Afd s’engagent pour renforcer la résilience et la sécurité alimentaire des petits producteurs

Selon un communiqué de presse, en présence de  Alamine Ousmane Mey, Ministre de l’Économie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire, le Fida et Le Groupe Afd ont signé un mémorandum d’entente, visant une déclinaison opérationnelle au Cameroun de l’accord-cadre signé entre les deux institutions en juillet 2021.
Les axes du partenariat sont de trois ordres : un dialogue stratégique 
réaffirmé, le développement de synergies opérationnelles, et l’identification d’opportunités de financements coordonnés.

En lien étroit avec les autorités camerounaises, le Groupe Afd et le Fida confirment leur stratégie d’intervention commune, en particulier le renforcement des capacités techniques et de gestion des producteurs agricoles, la productivité de l’agriculture familiale, la durabilité des pratiques agricoles, l’accès au financement des producteurs et l’investissement durable et responsable dans le secteur.

Le Groupe Afd et le Fida s’engagent à maximiser les synergies entre les programmes qu’ils accompagnent, notamment par le renforcement du capital humain (de la formation professionnelle à l’insertion et l’incubation, du conseil agricole au renforcement de filières prioritaires), afin de proposer une gamme complémentaire de services aux producteurs.

Enfin, en termes d’opportunités de financements complémentaires et coordonnés, et comme première contribution concrète et conjointe à l’initiative Farm (Mission pour la résilience alimentaire et agricole), l’Afd a exprimé son intérêt à engager un dialogue conjoint avec les autorités camerounaises et le FIDA autour d’une
contribution financière de cinq millions d’euros au Projet d’appui au développement des filières agricoles – Phase 2 (Padfa II). Par ailleurs, dans un objectif de soutien au développement d’agroentreprises créatrices de débouchés pour la production locale, des réflexions prospectives seront menées entre les deux institutions pour la mobilisation d’outils de dérisquage adéquats.

Le partenariat entre le Fida et Le Groupe Afd soutient la mise en œuvre du troisième pilier de cette initiative qui porte sur le renforcement de la production agricole locale dans les pays vulnérables afin d’atténuer les pénuries alimentaires. L’objectif de ce pilier est d’accroitre sur le moyen et long terme la performance et la
résilience des systèmes alimentaires et notamment la capacité des petits producteurs agricoles à résister à des chocs économiques et évènements exceptionnels pour continuer à produire, à vendre et faire vivre leur famille.

Adou Faye 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page