TECHNOLOGIE - SCIENCE

« LE PREMIER SATELLITE SÉNÉGALAIS DEVRAIT ÊTRE MIS EN ORBITE EN 2023 »

Selon un communiqué rendu public par son département, le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Cheikh Oumar Anne, conduit une mission officielle à Montpellier, en France. « Cette mission va permettre de faire le point, d’échanger avec les autorités du centre spatial sur les cahiers de charge et d’avoir également un aperçu sur les installations, infrastructures et dispositions à prendre pour la construction future du centre de fabrication, d’assemblage, d’intégration et de test de satellites qui sera érigé à Diamniadio », précise la source.

Laquelle ajoute que la tutelle et sa délégation veulent s’enquérir de l’état d’avancement de ce projet spatial. Avant de renseigner que « le premier satellite sénégalais devrait être mis en orbite en 2023 et des techniciens et ingénieurs du pays sont impliqués dans sa conception ».
Le communiqué indique que « c’est un projet visionnaire qui, à terme, va positionner le Sénégal parmi les pionniers du domaine spatial en Afrique grâce à sa politique et stratégie spatiale ». Les autorités sénégalaises comptent le mener avec l’accompagnement du centre spatial universitaire de Montpellier concernant la formation des ressources humaines.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page