ACTUALITÉS

Le président de la Cour des comptes donne les raisons du retard de la publication des rapports

Le premier président de la Cour des comptes, Mamadou Faye a donné les raisons du retard de la publication des rapports 2018, 2019 et 2020 qu’il doit aux Sénégalais. Interpellé, ce 17 mars, sur le retard desdites études, le premier président Faye a levé un coin du voile sur les lenteurs.

« Nous devons au peuple sénégalais les rapports 2018, 2019 et 2020. Les 2 premiers sont prêts et imprimés et il reste celui de 2020 qui est actuellement en contradiction », a-t-il déclaré. Selon l’autorité, le retard est généralement dû au retard que l’institution accuse au niveau de l’élaboration des rapports particuliers, d’ailleurs, soutient-il, l’institution qu’il dirige envisage de publier les rapports particuliers pour changer la donne.

Dans un autre registre, Mamadou Faye s’est également exprimé sur le nouveau siège de la Cour des Comptes. « Les travaux du siège sont en finition. Toutes les chambres ont rejoint le siège. Il ne reste que le parquet général et moi et ce sera fait dans un mois », a-t-il expliqué.

Le 1er président de la Cour des Comptes, Mamadou Faye, s’exprimait à l’occasion de la 15ème Assemblée générale de l’Organisation Africaine des Institutions Supérieures de Contrôle qui se tient les 17 et 18 mars à Dakar.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page