CONTRIBUTION

LES RESPONSABLES DU CESTI RÉCLAMENT 50 MILLIONS F CFA AU SG DU SAES

Au Centre d’études des sciences et techniques de l’information (CESTI), le linge sale se lave sur la place publique. Pour une plainte de la Directrice de l’établissement pour diffamation, séquestration et injures, Cousson Traoré, contre le Secrétaire général du Syndicat autonome de l’Enseignement supérieur (SAES), Moumina Camara, le CESTI s’est retrouvé au tribunal, ce mardi 24 décembre 2019.

Les avocats de la partie civile composée de Cousson Traoré et Dominique François Mendy, respectivement Directrice et responsable pédagogique de l’établissement, ont réclamé la somme de 50 millions F CFA en guise de dommages et intérêts. Le syndicaliste a commis Me Moussa Sarr pour se défendre. Le procès se déroule présentement. Affaire à suivre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page