POLITIQUE

L’Union européenne appelle au rétablissement du calendrier électoral

L’Union Européenne (UE) demande les autorités sénégalaises à « rétablir le calendrier électoral, conformément à la Constitution du Sénégal et à la Charte de la Cedeao. » Ce, après l’adoption du projet de loi portant report de la Présidentielle.

Pour l’UE, l’élection présidentielle doit être organisée à date due, c’est-à-dire le 25 février 2024, selon nos confrères de Impact.SN. Toujours dans la même note, « le report entache la longue tradition de démocratie au Sénégal et ouvre une période de grande incertitude » pour le pays.

Alors que l’opposition et la société civile comptent mener des actions pour faire revenir le président Macky Sall sur sa décision, l’Union européenne « regrette » que l’initiative du président Macky Sall de changer unilatéralement le calendrier électoral républicain sénégalais « soit intervenue sans étroite consultation avec l’ensemble des acteurs politiques de manière inclusive et transparente. »

Pour Bruxelles, cette démarche est inacceptable car « c’est une décision majeure qui concerne un moment clé de l’exercice démocratique par l’ensemble des citoyens. », selon Impac.sn. Dans la même foulée, l’Union européenne exprime sa préoccupation et ses inquiétudes face aux « impacts (…) déjà visibles » de l’annulation de l’élection présidentielle du 25 février 2024 « sur la stabilité et la cohésion sociale » du Sénégal.

Ainsi, l’UE « rappelle que l’exercice des libertés fondamentales comme celles de manifester et de s’exprimer sont des principes fondamentaux d’Etat de droit qui ne doivent souffrir d’aucune exception. »

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page