SPORTS

Mali – Gestion de la blessure de El Bilal Touré : Chelle allume l’Atalanta et menace ! – Lequotidien

Le sélectionneur de l’Equipe du Mali, Eric Chelle, a cartonné l’Atalanta Bergame pour la gestion de l’attaquant El Bilal Touré.

Mardi soir, le patron des Aigles a communiqué sa liste des 27 pour la Can 2023 sans plusieurs éléments importants, y compris l’avant-centre El Bilal Touré (15 capes, 5 buts). L’ancien Rémois s’est en effet blessé juste après son arrivée à l’Atalanta Bergame fin juillet 2023 et n’a plus rejoué depuis. Néanmoins, il aurait pu tenir sa place pour la Can. Car, comme révélé par le technicien de 46 ans, le joueur de 22 ans est rétabli. Seulement, son club retarderait son retour sur les terrains exprès pour que le natif d’Adjamé ne soit pas retenu pour la Can. Ce qui contrarie fortement Eric Chelle qui l’a fait savoir en conférence de presse.

Chelle ne décolère pas contre l’Atalanta
«Je suis énormément déçu de la manière dont l’Atalanta Bergame a procédé. Nous n’avons aucun retour, ni moi ni le médecin (de la sélection), depuis un bon mois. Entre nous, j’espérais que El Bilal soit avec nous. Parce que la vérité, c’est qu’il est d’attaque, pas forcément pour le premier match, mais il est d’attaque. Ils (l’Atalanta) font tout pour l’empêcher de reprendre l’entraînement collectif et ils nous ont «lâchés». Je suis énormément déçu», a déclaré l’ex-éphémère international malien (5 capes). Ce dernier a ensuite menacé de saisir la Fifa.

«Je me réserve le droit, avec ma Fédération, d’intervenir sur un plan juridique, parce que ça ne marche pas comme ça, a-t-il martelé. Il y a un dialogue. Je ne sais pas pour mes prédécesseurs ou ceux qui me suivront, mais moi, depuis que je suis arrivé, je maintiens un dialogue constant avec les clubs. Quand ils me demandent un retour à telle date, ils ont ce retour à telle date. Quand ils me demandent un retour physique, ils ont tout en temps et en heure. Moi je demandais juste des informations, un protocole bien établi avec un planning : s’il fallait attendre le second, le troisième ou le quatrième match, et après je fais mes choix. Aujourd’hui, je suis extrêmement déçu et légèrement en colère sur le manque de respect vis-à-vis de mon staff, de mon équipe et de mon pays.»
Pour rappel, les Maliens joueront un match amical samedi face à la Guinée-Bissau, avant de s’envoler pour la Côte d’Ivoire pour jouer leur premier match de la Can face à l’Afrique du Sud le 16 janvier.
Afrik-foot

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page