ACTUALITÉSSOCIETE / FAITS DIVERS

Manque d’électricité, absence de Collège et de poste de santé: Ces maux qui gangrènent le village Diob Ndoffene.

Le meilleur remède pour tous les problèmes, c’est la patience, mais cet adage semble ne pas convaincre les habitants de Diob Ndoffene qui s’impatientent depuis 2019 année à laquelle des poteaux ont été implantés dans le village pour son électrification. A cela s’ajoute l’absence d’un collège et d’un poste  de santé.
 
« Depuis 2019, des poteaux ont été installés dans le village, mais jusqu’à présent ils ne sont pas branchés au réseau électrique », a dénoncé  le porte-parole du jour Mame Sémou Diouf. Par sa voix  les populations déplorent  « l’incompétence » du directeur général de l’agence sénégalaise de l’électrification rurale (Aser) Baba Diallo qui ne parvient pas à terminer  l’installation de l’électricité. Sur ce ils interpellent de nouveau les agences d’audit de venir s’enquérir de ce projet d’électrification qui faisait rêver et qui est abandonné sans explication valable depuis bientôt 5ans.

 
 Selon lui  l’actuel maire Tamsir Faye et le sous-préfet  tardent également à réagir pour apporter une solution à ce problème qui handicape de plus en plus le développement du village.
 
Hormis le problème de l’électricité, le village ne dispose non plus pas de collège. Les élèves marchent 14 kilomètres pour rejoindre le Cem de Diouroup. « Le président du conseil départemental de Fatick en l’occurrence Docteur Cheikh Kanté reste inactif face à notre situation pire on peine même à le rencontrer. Alors que la construction d’un collège de proximité pour Diob Ndoffene relève de ces prérogatives », dit-il. Par ailleurs en attendant la réaction des autorités compétentes les populations se cotisent pour construire un collège. 
 
Étant l’un des  villages  les plus peuplés  de la commune de Diouroup, il ne dispose d’aucun poste de santé. Pour se soigner les malades parcourent la même distance que les élèves. 
 
Malgré tous ces maux témoigne les populations lorsqu’il  s’agit de payer l’impôt Diob Ndofféne coiffe les autres villages de la commune.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page