JUSTICE - TRIBUNAUX - POLICE

«Mine de diamants», «achat d’armes» : ce que Me Moussa Diop a dit aux enquêteurs

Me Moussa Diop a été placé en garde à vue ce lundi 11 décembre après ses déclarations explosives à propos d’un contrat nébuleux d’exploitation d’une mine de diamants dans le Nord du Sénégal et impliquant le Président Macky Sall, l’industriel Jean-Claude Mimran, le bras droit de ce dernier, Mamadou Diagna Ndiaye, et l’ancien ministre Aly Ngouille Ndiaye, notamment. D’après Libération, qui donne l’information, l’ancien directeur général de Dakar Dem Dikk, est poursuivi pour actes de nature à jeter le discrédit sur les institutions de la République et diffusion de fausses nouvelles.

Le journal indique que face aux enquêteurs, Me Moussa Diop a réitéré ses graves accusations. Mieux, souffle la même source, il a remis aux policiers de la Sureté urbaine (SU) des documents qui seraient les preuves de ses dires. Il s’agit d’un connaissement, pour le présumé achat d’armes par la Présidence, et de ceux qu’il avait brandis lors de sa conférence de presse de samedi.

Selon Libération, Me Moussa Diop a refusé de dévoiler l’origine de ces documents.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page