A LA UNEACTUALITÉS

Modernisation des embarcations de pêche : les pirogues en fibre de verre vulgarisées pour une appropriation par les pêcheurs

Saliou Samb, le directeur général de la SIRN (Société des investissements et réparations navales), dans le cadre de la modernisation des embarcations de pêche artisanale, a initié une série de tournées de partage et de sensibilisation à  travers les foyers maritimes de pêcheurs le long du littoral. La démarche envisagée pour une appropriation de la pirogue en fibre de verre a amené la SIRN à collaborer avec la commune de Ngaparou et particulièrement le Conseil de gestion de la pêche (CLPA) de Sindia-Nord.

Selon lui, l’atelier organisé à Ngaparou a pour vocation aussi de montrer les avantages comparatifs entre la pirogue en bois et celle en verre, notamment par rapport au coût et à la sécurité. Il a, en outre, fait part de la remise symbolique de pirogues en fibre de verre aux pêcheurs de Ngaparou, dans le but de leur permettre une surveillance de la zone protégée interdite à la pêche et de participer à des recherches ou des secours en cas d’accidents en mer. Il a salué le transfert de technologie, une volonté du gouvernement de favoriser la fabrique des pirogues en fibre de verre au Sénégal et à Mballing (commune de Malicounda), en plus d’autres usines. Des alternatives sont offertes aux charpentiers pour apprendre la fabrication des pirogues en fibre de verre.

Sur la question des exonérations, il a fait part de la subvention étatique des intrants pour la construction des pirogues en fibre de verre. Il a souhaité voir les pêcheurs s’organiser en GIE (Groupement d’intérêt économique), pour accéder facilement à ces nouvelles embarcations en termes de garanties.

S.N.BA

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page