A LA UNESPORTS

Mondial « Teqball »: Le Sénégal A Encore Franchi Une étape 

Le teqball sénégalais commence à se faire un nom sur la scène mondiale grâce à ses performances. Lors du précèdent championnat du monde, le Sénégal a fait un pas de plus : une qualification historique en quart de finale.

La fédération internationale de Teqball (Fiteq) a organisé la 4e édition des championnats du monde en 2023 (29 novembre – 3 décembre) à Bangkok en Thaïlande. Cette discipline en plein développement qui a vu le jour dans les années 2010 en Hongrie compte aujourd’hui plus d’un million de pratiquants. Aujourd’hui, la FITEQ compte 124 nations dont 35 en Afrique. Ronaldinho est l’ambassadeur et d’autres stars du football à l’image de Sadio Mane ou Neymar s’adonnent à ce sport et n’hésitent pas à partager leurs vidéos sur les réseaux.

Une association au service de ce sport au Sénégal

Les jeunes ont commencé à pratiquer ce sport ici en 2019. L’association sénégalaise de teqball qui a pour ambition de devenir une fédération compte 49 clubs, l’ASTEQ organise régulièrement des compétitions sur le plan national notamment les National Challenger Séries permettant de designer les représentants au Mondial. En 2021, dans le cadre du FITEQ Roadshow, le secrétaire général Marius Vizer Jr était au Sénégal et a félicité le travail de l’ASTEQ. « L’association est déjà très forte et le niveau de teqball très bon. Ce qui m’a impressionné ici est la détermination de l’association, le niveau de teqball qui est fort. Et les clubs que j’ai visités aussi. Il y’a des endroits difficiles d’accès mais les jeunes font tout pour pratiquer la discipline » avait-il déclaré lors de sa visite ou une session de renforcement des capacités a été organisée pour les arbitres. Notons que le trésorier général de la confédération africaine de teqball qui a vu le jour en juin passé est un sénégalais. Modou Gueye Seck est par ailleurs le secrétaire général de l’ASTEQ.

Le talent sénégalais s’impose dans le monde

A ce jour, l’ASTEQ compte trois participations au rendez-vous mondial. Pour les deux précédentes éditions, un seul athlète représentait le Sénégal. Mame Cheikh Fam s’est arrêté à deux reprises en huitièmes de finale. En 2023, une délégation de 5 athlètes (Pape Mamadou Dione, Khadim Diop, Pape Makhtar Diaw et Mbène Kane) a pris part aux joutes en 3 catégories Single men, Double men et Mixed double.

Seul Mame Cheikh Fam a réussi à dépasser la phase des poules. En Single men, il a réussi une qualification historique en quart de finale ou il s’est arrêté totalisant 5 victoires et une défaite. Ses prestations de haute volée ont été félicitées partout à travers le monde. Le teqball sénégalais sert ainsi de locomotive pour développer la discipline en Afrique. Les performances de Mame Cheikh sont les premières enregistrées dans le continent.  En double men, le Sénégal a enregistré une victoire et trois défaites et en double mixte, une victoire et deux défaites.

L’arbitrage sénégalais est aussi au rendez-vous mondial

plus de compter maintenant des teqers aux championnats du monde notamment une fille, l’ASTEQ peut aussi se féliciter de compter un arbitre en 2023. Sekou Mane a arbitre des matchs en qualité d’arbitre-assistant notamment la demi-finale en single Dames. Lors des jeux africains de la plageen juin passé a Hammamet, Mane et Abdoulaye Dione représentaient le Sénégal. L’ASTEQ n’avait pu envoyer ses athlètes n’ayant pas reçu le feu vert du CNOSS pour organiser le tournoi de qualification pour ces joutes.

Le teqball est un sport de ballon pratiqué sur une sorte de table de tennis de table arquée, combinant ainsi football et tennis de table. La pratique ressemble au tennis-ballon qui, lui, emprunte les codes du tennis. Il peut être joué par deux joueurs en simple, quatre joueurs en double ou plusieurs joueurs dans un tour.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page