A LA UNEACTUALITÉS

Paiement des indemnités de logement : la F2S pour une grève à partir du 02 janvier

Le début d’année 2024 risque d’être mouvementé dans le secteur de la santé. La Fédération des syndicats de la santé (F2S) a décidé d’aller en grève de 48h à partir du 02 janvier prochain. Selon les camarades de Cheikh Seck, cette action entre dans le cadre de leur plateforme revendicative pour le paiement de leur indemnité destiné aux agents de l’Etat dont ils n’ont pas bénéficié. Selon un communiqué du bureau exécutif de la F2S, cette grève sera précédée d’une marche nationale le jeudi 21 décembre avec comme circuit  l’Ecole nationale de développement en santé du Sénégal ( Endss) vers le ministère de la Santé et de l’action sociale. « Le combat va continuer jusqu’ à̀ la satisfaction totale de nos revendications par la généralisation de l’indemnité́ de logement », a fait noter le communiqué. Il s’agit selon la F2S: «  de l’arrêt d’une forme d’exploitation liée à la contractualisation sauvage du personnel socio-sanitaire et communautaire, par la mise en place d’un programme spécial de recrutement et d’intégration dans la fonction publique ; l’arrêt du dilatoire avec les collectivités territoriales, la signature d’un accord juste et exécutoire avec le Ministère de la santé ». Pour les camarades de Cheikh Seck, aucune autre action n’est à̀ exclure,  allant de la grève générale au boycott de toutes les activités. « Nous réitérons encore notre appel au gouvernement à trouver des solutions rapides à nos doléances afin d’éviter une situation de non-retour, dont ils seront les seules responsables » a déclaré la source.  

La F2S n’a pas aussi manqué de revenir sur l’interdiction de sa marche  programmée hier, dimanche 17 décembre.  Ledit communiqué a rappelé : « c’est seulement par un coup de fil que cette information nous a été́ balancée. Naturellement nous nous sommes rapprochés des services compétents, notamment le commissariat du point E pour la notification de l’acte administratif. Malheureusement jusqu’au samedi  22h ce document ne nous est pas parvenu. Les raisons évoquées sont liées à l’absence du préposé́ à cette notification, qui semble t’il serait sur théâtres les d’opérations ».

Face à cette situation, la F2S a décidé́ de ne céder à aucune tentative de restriction de ses droits et libertés, garanties par les lois fondamentales du Sénégal à travers la constitution. « Nous demandons à tous les militants de se tenir prêts face à̀ ce manque de respect de la part du gouvernement. Le mot d’ordre reste maintenu et sera déroulé́ jusqu’à̀ terme. Dès lundi, une nouvelle déclaration de marche sera déposée » a-t-on noté.

 

Denise ZAROUR MEDANG

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page