INTERNATIONAL

Plus d’un millier de migrants mineurs à l’abandon à Ceuta

rfi

Après l’avalanche migratoire sur l’enclave espagnole de Ceuta, situé au nord du Maroc, l’Espagne cherche à reprendre le contrôle de la situation. Le gouvernement socialiste a annoncé ce mercredi que 5 600 migrants ont été reconduits à la frontière. Reste toujours quelque 1 500 mineurs non accompagnés qui errent dans les rues de Ceuta.

Avec notre envoyée spéciale à Ceuta, Diane Cambon

Vêtus de jogging et avec pour seul bagage un sac en plastique contenant quelques vivres, des milliers de Marocains mineurs déambulent toujours dans les rues de Ceuta, ce petit bout d’Espagne enclavé en territoire marocain. Mohamed est originaire de Tetouan, il vient tout juste d’avoir 16 ans. Comme des centaines d’autres migrants, il attend que se libère une place à la Croix-Rouge.

« Je suis rentré à la nage, la police marocaine nous a dit : « allez les enfants, allez-y ». On a profité du problème entre le Maroc et l’Espagne pour rentrer tranquillement. Moi ce que je veux, c’est aller en Europe. Il n’y a pas de travail au Maroc et je n’ai plus de famille, je suis seul. »

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page