A LA UNEACTUALITÉS

Pouponnière Keur Yeurmandé : 7 nounous et 2 assistants bébés en garde vue

L’enquêt ouverte par la Sûreté urbaine de Dakar sur l’affaire de la pouponnière « Keur Yeurmandé » avance à grands pas.

Après Ndéllà Madior Diouf, propriétaire de la pouponnière « Keur Yeurmandé », dont la garde à vue a été prolongée juqu’à mardi prochain, sept nounous et deux assistants de sa pouponnière ont été également placés en position de garde à vue. Leur audition a tourné sur le mode de fonctionnement de la pouponnière, leur condition de travail et la façon dont ils s’occupaient des nourrissons.

Selon des informations de L’OBS, les employés ont livré des réponses qui accablent leur patronne, notamment les questions relatives à la prise en charge des nourrissons. En effet, poursuit le journal, les enquêteurs cherchent à se faire une religion sur leur responsabilité dans la maltraitance des nourrissons.

Ce que risquent les nounous

« S’il est avéré que ces nounous, assistants et autres employés ont posé, en toute connaissance de cause, des actes favorisant la mise en danger de la vie de bébés, ils seront retenus dans les liens de la détention. Par contre, si l’enquête ne parvient pas réunir des charges suffisantes de nature à motiver leur défèrement, ils seront remis en liberté à charge pour eux de répondre à toute réquisition ultérieure de la Justice », relate la même source.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page