A LA UNEACTUALITÉS

Première édition de la journée d’excellence à Ndondol : le décongestionnement du lycée au centre des préoccupations

La commune de Ndondol a organisé la première édition de la journée d’excellence. Le Maire de la commune de Ndondol Édouard Sene a saisi cette occasion pour demander la création d’un nouveau collège d’enseignement moyen pour décongestionner le lycée de Ndondol.

La commune de Ndondol a fêté ses 250 meilleurs élèves .Il s’agit selon le maire de la commune de Ndondol Édouard Sene de créer de l’émulation. « L’éducation doit être  la colonne vertébrale de toute société. Nous avons mis une somme de 22 millions pour l’achat de kits scolaires pour l’ensemble des élèves. Les fournitures scolaires sont gratuites pour l’ensemble des élèves. A cela vient s’ajouter la sécurisation de l’espace scolaire. Nous avions un déficit de 7 écoles non clôturées. Aujourd’hui, on a clôturé les 5, il reste 2 qu’on va essayer de terminer en 2024 ». Le maire a également demandé la création d’un nouveau Cem (Collège d’enseignement moyen) à Ndondol. « Le lycée de Ndondol est en train de crouler sous le poids  des effectifs dont l’accroissement est une tradition à Ndondol. Nous sommes à plus de 3000 élèves. Il y a un déficit de 6 classes. Les élèves s’assoient par centaines. Et nous pensons que cette situation doit trouver une solution. C’est pourquoi nous avons chargé notre frère, l’inspecteur Elhadji Gana Sène, de piloter le  comité pour que Ndondol puisse avoir une autorisation d’ouvrir un 2ème Cem. Il s’agit d’ une nécessité ». Le maire demande à toute la communauté de faire de Ndondol une terre d’excellence, une terre de sagesse et une terre de savoir.

Le parrain de cette édition, Elhadji Gana Sène, inspecteur d’académie de Pikine natif de ce village, s’est dit très honoré. « Pour nous, c’est une grande satisfaction, un défi qui nous est lancé. Nous ne ménagerons aucun effort pour contribuer au développement de notre terroir de façon globale et  en particulier de  l’éducation et de la formation. C’est pourquoi je salue la présence des autorités académiques, le représentant de l’IA et de l’IAF, Pape Amadou Sidibé en particulier. La fête permet de créer l’émulation. C’est la raison pour laquelle le colonel Ousmane Ngom de Nguema Issa a pris l’engagement de faire visiter les lauréats le Centre d’aviation civile de Thiès. Et le Maire compte également construire de ses propres moyens une salle de classe mais aussi prendre en charge un voyage à Gorée et Dakar  pour les premiers de chaque classe ».

ADAMA NDIAYE 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page