A LA UNEACTUALITÉS

Problématique de l’habitat des futures générations : «Les enjeux de notre patrimoine végétal face au patrimoine bâti urbain en danger» en débat au CUAD, ce lundi

La journée mondiale de l’Architecture est célébrée ce lundi 2 octobre 2023. Créée en 1985, à l’initiative de l’Union Internationale des Architectes (UIA), cette journée est traditionnellement fêtée, chaque année, le premier lundi du mois d’octobre, afin de coïncider avec la Journée mondiale de l’ONU-Habitatdont le thème de cette année est : «Économies urbaines résilientes : les villes comme moteurs de la croissance et de la reprise». Dans le cadre de cette thématique, le Conseil de l’UIA a choisi le thème «L’architecture pour des communautés résilientes» pour la Journée mondiale de l’Architecture de 2023.

Au Sénégal, ces deux journées mondiales de l’Habitat et de l’Architecture (célébrées le même jour) correspondent à la rentrée des classes au Collège d’Architecture de Dakar (CUAD). Une occasion pour le CUAD, qui célèbre la Journée de l’Architecture par l’organisation de conférence, «d’accueillir les nouveaux étudiants, de retrouver les anciens étudiants et de rassurer les parents d’étudiants sur son programme, sur l’évolution de son projet d’enseignement. Cette Journée donne au CUAD l’opportunité de recevoir deux conférenciers qui viennent échanger sur le thème choisi pour la Journée mondiale et notamment sur ‘’les enjeux de notre patrimoine végétal face au patrimoine bâti urbain (de préférence) et qui est en danger’’ mais aussi sur tout autre thème qui nous semble intéressant à partager avec le public», informe un communiqué.

Et la source de préciser que «le thème choisi vise à rappeler à tous, politiciens, professionnels du cadre bâti, étudiants …, la responsabilité que nous avons sur la problématique de l’habitat des futures générations. Il permet de sensibiliser les étudiants sur la pratique des architectes qui doivent développer des solutions innovantes, concevoir des bâtiments viables et des espaces publics pour des communautés résilientes visant à “humaniser” tous les types d’urbanisation, et surtout respecter le patrimoine culturel et rétablir le lien avec la nature et la biodiversité. Avec ces conférences de la rentrée, le CUAD ouvre son cycle culturel inscrit dans son programme d’enseignements et auquel il accorde une grande importance», renseigne le document.

ID

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page