A LA UNEACTUALITÉS

Remise des prix Aips / Afrique : le Sénégal trois fois sur le podium

En marge de la Can, l’Association internationale de la presse sportive (AIPS) / section Afrique dirigée par Abdoulaye Thiam a fêté l’excellence dans le journalisme sportif. Pour cette première édition organisée jeudi 25 janvier, à la Maison de la presse ivoirienne sise à Abidjan, elle a primé quatre journalistes sportifs dont Saikou Seydi de I Radio Sénégal. Il a aussi été finaliste du prix télévision de même que la sénégalaise Aissatou Diène.

Le Sénégal a brillé sur le podium de l’Association internationale de la presse sportive (AIPS) / section Afrique qui récompensait les meilleures productions journalistiques dans le domaine du sport. Pour cette première édition qui a lieu avant-hier, jeudi 25 janvier à la maison de la presse ivoirienne d’Abidjan en marge de la Can, quatre journalistes africains ont été primés. Il s’agit de Saikou Seydi du Sénégal pour la radio, de Obodiun Adewale du Nigeria pour la presse écrite, d’Abdoul Rasmane Kaboré du Burkina Faso pour la télévision et de Yannick Armel Kenné du Cameroun pour le web. Les lauréats ont reçu chacun un trophée et un chèque d’un million Cfa. En effet, Saikou Seydi de Iradio à Dakar a également été finaliste du prix télévision, tout comme la sénégalaise Aissatou Diène.

Selon le président de l’AIPS/ Afrique, Abdoulaye Thiam, la cérémonie consiste à valoriser le travail des journalistes africains. «C’est pour les valoriser, les pousser à produire des articles impactant socialement, économiquement que nous avons mis sur pied ce prix Aips/Afrique. Une autre forme de reconnaissance de leurs talents », a fait savoir Abdoulaye Thiam.  Africa Global Logistics (Agl) est le partenaire du prix de l’Aips. C’est pourquoi, dira le président, «ce partenariat nous permettra de mettre en évidence le rôle positif du sport en général, et du football en particulier, dans la cohésion sociale et le développement communautaire ».

Pour sa part, la directrice de l’Agl en Côte d’Ivoire et au Burkina Faso, Asta-Rosa Cissé a également souligné l’importance de la fête de l’excellence du journalisme sportif. «En tant que partenaires Logistics de la Confédération africaine de football, nous sommes engagés dans le développement du sport en Afrique. C’est pourquoi nous sommes fiers de soutenir le prix Aips qui reconnaît et récompense l’excellence du journalisme sportif. A travers notre soutien à ce prix, nous reconnaissons l’importance du rôle joué par les journalistes dans la narration des histoires autour de la passion suscitée par le sport », a-t-elle déclaré

Il faut noter que 67 candidatures venant de 19 pays rédigées en français, anglais et arabe ont été reçues. Le journaliste sénégalais Mamadou Koumé, membre du jury est revenu sur les critères de sélection. «Le jury est composé de personnalités venant de différents pays comme le Nigeria, le Cameroun, le Sénégal. Les critères de sélection sont l’originalité du sujet, la qualité de la langue, la maitrise des techniques rédactionnelles et la maîtrise du sujet», a-t-il indiqué. A l’en croire, les sujets des candidats portaient tous sur le football.

La cérémonie de remise des prix Aips/Afrique a été rehaussée par la présence des journalistes sénégalais et guinéens  , du directeur de la Communication de la Confédération africaine de football, Luks September, de l’ancien international sénégalais El Hadj Ousseynou Diouf et de beaucoup d’anciens journalistes sportifs africains. Ces derniers ont d’ailleurs reçu des prix spéciaux. Le 12e Gaïndé du Sénégal et la compagnie Arts et Culture d’Abidjan ont assuré l’ambiance dans la salle, pleine à craquer, de l’Union nationale des journalistes ivoiriens.

Par Mariama Djigo, Omar Diaw, Abdoulaye Thiam (Envoyés spécaux) et K.A.GUEYE (Correspondance particulière)   

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page