SOCIETE / FAITS DIVERS

Retour des émigrés par voie terrestre : la psychose s’installe dans les quartiers

Plusieurs émigrés sont revenus en catimini au Sénégal en passant par la route en contournant les dispositifs frontaliers. La plupart d’entre eux sont entrés par la frontière sénégalo-mauritanienne. Ce week end, des alertes ont été lancées sur les réseaux sociaux par des riverains qui ont localisé ces modou-modou qui sont rentrés en catimini.

Selon le journal L’Observateur, des émigrés en provenance d’Italie, pays d’Europe le plus touché par le Coronavirus avec plus de 1000 morts, ont rallié la capitale du Ndiambour (Louga) par voie terrestre. Des Lougatois interrogés craignent pour leur santé.
Un habitant renseigne qu’un émigré venant d’Italie par voie terrestre se pavane librement dans la ville sans aller se faire consulter à l’hôpital. Cet émigré est en contact permanent avec sa famille et son proche entourage.
Selon une autorité de la ville interrogée par L’Observateur, ils ne peuvent pas interdire à ces émigrés de rentrer au bercail. À moins qu’ils reçoivent d’ordre des autorités. Ce qui n’est pas le cas, pour le moment.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page