A LA UNEACTUALITÉS

Rwanda: quatre mémoriaux du génocide des Tutsis intègrent le patrimoine mondial de l’Unesco

(rfi.fr)- Plusieurs mémoriaux consacrés au génocide des Tutsis au Rwanda, entre avril et juillet 1994, viennent d’entrer au patrimoine mondial de l’Unesco. L’agence onusienne reconnaît ainsi leur valeur universelle exceptionnelle pour l’humanité. L’annonce a été faite depuis Riyad où se tient la 45e session du Comité du patrimoine mondial. Il n’y avait pas eu de site mémoriel inscrit depuis 1996, avec le mémorial de la paix de Hiroshima.

Quatre mémoriaux rwandais sont reconnus par l’Unesco, parmi les 200 lieux de souvenir que compte le pays. Le Mémorial du génocide, situé sur la colline de Gisozi, est désormais inscrit au patrimoine mondial. Inauguré en 2004, il abrite les restes de 250 000 personnes, mais aussi des vêtements déchirés appartenant aux victimes et des armes utilisées par leurs bourreaux.

Le mémorial de Bisesero, dans l’ouest du pays, est aussi inscrit. Il commémore la résistance des Tutsis face aux génocidaires. Deux autres sites reconnus ont été le théâtre de massacres en 1994. Il s’agit de l’église de Nyamata, où des milliers de personnes ont été tuées. L’Unesco précise que ce mémorial est représentatif d’autres églises où ont été commis des crimes à cette période dans le pays.

S’ajoute enfin le site de la colline de Murambi, à 150 kilomètres au sud-ouest de Kigali. À cet endroit, un groupe scolaire en construction a servi à regrouper la population tutsie. Près de 50 000 personnes y ont été tuées. Jusqu’à cette 45e session du Comité du patrimoine mondial, aucun site rwandais n’avait été inscrit par l’Unesco.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page